Le patron de LVMH a rencontré lundi le futur président des Etats-Unis pour parler business. Avant de partir, Bernard Arnault a fait un joli cadeau au futur locataire de la Maison-Blanche.

Lundi, Bernard Arnault, le patron du géant du luxe français LVMH, a rencontré Donald Trump, le futur président des Etats-Unis. Le rendez-vous a eu lieu à la Trump Tower, à New York. A la fin de cette rencontre, Donald Trump a présenté le patron français à la presse, "un grand homme", selon ses propres mots.

A lire aussi - Et les 10 Français les plus riches de 2016 sont…

Les journalistes ont alors posé des questions aux deux milliardaires, leur demandant leurs sujets de discussion. "Nous avons parlé de grandes choses, de choses merveilleuses", a répondu Donald Trump. Avant d’ajouter : "C’est-à-dire des emplois, beaucoup d’emplois."

Une bonne nouvelle pour le futur président

Le PDG de LVMH, qui dispose d’un magasin Vuitton à quelques dizaines de mètres de la Trump Tower et qui est venu accompagné de son fils, Alexandre, a dit quelques mots en anglais : "Nous voulons agrandir les usines que nous avons en Californie, en raison de l’immense succès des produits Louis Vuitton qui y sont fabriqués depuis vingt-cinq ans." 

Publicité
La marque de luxe possède un atelier de fabrication à San Dimas. Le milliardaire français a également évoqué un autre projet : la construction d'une nouvelle usine en Caroline (sans préciser s’il s’agit de la Caroline du Nord ou du Sud) ou au Texas. "Nous n’avons pas encore décidé, mais ce sera fait rapidement", a ajouté Bernard Arnault.

Une bonne nouvelle pour Donald Trump, dont l'un des engagements de campagne est la préservation des emplois aux Etats-Unis.

Vidéo sur le même thème : Emploi : la promesse de Bernard Arnault à Donald Trump

Publicité