Malgré l’autopsie réalisée ce mardi, les circonstances de la mort du nouveau-né retrouvé congelé samedi dernier au domicile d’un couple de Lisbourg, dans le Pas-de-Calais, restent floues.

Malgré l’autopsie, les causes de la mort du nouveau-né, retrouvé samedi dernier dans le congélateur d’un couple à Lisbourg, dans le Pas-de-Calais, n’ont pu être déterminées. « Les résultats partiels ne permettent pas de connaitre précisément la cause du décès de l’enfant » a indiqué Philippe Peyroux, procureur de la République. Les résultats d’une expertise destinée à prouver d’éventuels sévices corporels ne seront pas connus avant plusieurs semaines, mais selon le procureur, la piste du défaut de soins reste « sérieusement envisageable ».

Publicité
Les gendarmes appelés pour une tentative de suicideLa mère de l’enfant, âgée de 29 ans, a été mise en examen ce lundi pour « privation de soins ayant entrainé la mort », de même que son compagnon, qui ne serait pas le père biologique du bébé, mis en examen lui pour « non dénonciation de crime ». C’est sur les indications de ce dernier que les gendarmes avaient découvert le petit corps dans le congélateur du couple. Selon le procureur, l’homme de 27 ans, qui avait découvert le terrible secret de sa compagne il y a quelques semaines de cela, aurait tenté de mettre fin à ses jours le week-end dernier. C’est donc pour une tentative de suicide que les gendarmes ont été dépêchés sur place et ont recueilli ses confidences. Congelée avec un biberonLe bébé, une petite fille de quelques jours, était née viable et reposait dans le fond du congélateur depuis deux ans environ. Dissimulée dans un sac en plastique, elle a été découverte toute habillée et accompagnée d’un biberon. La mère aurait également expliqué aux enquêteurs qu’il lui arrivait de s’absenter de son domicile en la laissant seule dans son couffin, avec un biberon à portée de main.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité