Société
Une lycéenne de 16 ans interpellée jeudi dernier a été mise en examen lundi soir. Elle aurait projeté de commettre un acte terroriste et répandu la propagande de Daech.
Vidéos Argent/Bourse
Anne Lauvergeon, l'ex-patronne d'Areva a été mise en examen vendredi. Elle est accusée d'avoir présenté des comptes enjolivés et d'avoir publié de fausses informations après le fiasco du rachat de la société minière, UraMin, en 2010-2011. Elle jouait alors sa réélection à la tête d'Areva.
Société
Anne Lauvergeon, ancienne présidente d'Areva, a été mise en examen vendredi dans le cadre d'une enquête sur la société Uramin. Explications. 
Société
Quatre adolescentes ont été interpellées mercredi par la DGSI dans le cadre d'une enquête en raison de soupçons portant sur des projets d'attentats. Deux d'entre elles ont été mises en examen. 
Vidéos A la une
La député européenne Nadine Morano (Les Républicains) a affirmé ce dimanche sur BFM Poltique que si elle était "mise en examen" ou avait été "condamnée par la justice", elle ne serait "pas candidate à la primaire" pour désigner le candidat LR à la présidentielle, visant aussi bien Nicolas Sarkozy qu'Alain Juppé.
Vidéos A la une
Invité de Ruth Elkrief sur BFMTV mercredi, Me Thierry Herzog est revenu sur ses propos tenus sur Europe 1 ce mercredi que certains ont considéré comme une attaque contre Alain Juppé. L'avocat commentait la nouvelle mise en examen de Nicolas Sarkozy dans le financement illégal de la campagne de 2012 et ses possibles répercussions dans la course à l'Elysée de son client. "J'ai dit deux choses: vous êtes mis en examen, vous êtes présumé innocent, rien n'empêche, et rien n'empêcherait quelqu'un qui aurait une condamnation d'être candidat à la primaire", s'est expliqué l'avocat de Nicolas Sarkozy. Thierry Herzog a alors déclaré que ce n'était pas une pique qu'il envoyait à Alain Juppé, le maire de Bordeaux ayant mercredi soir "envoyé un tweet amical, en rappelant lui-même la présomption d'innocence".
Politique
Le président des Républicains a été mis en examen mardi soir dans l’affaire portant sur le financement de sa campagne présidentielle de 2012.
Vidéos A la une
PARIS - 17 fév 2017 - Mis en examen mardi soir pour le financement illégal de sa campagne électorale 2012, Nicolas Sarkozy ne veut pas jeter l'éponge. Au micro d'Europe 1, son avocat Me Thierry Herzog a assuré qu'une mise en examen n'empêchait pas de se présenter à l'élection présidentielle. Pour le moment cependant, Nicolas Sarkozy qui est revenu en politique ne prenant la tête des Républicains n'a encore officielleement rien dit. La primaire de la droite pour désigner un candidat unique doit avoir lieu le 20 novembre et le 27 si un second tour est nécessaire.
Vidéos A la une
Hervé Gattegno était sur BFMTV ce mercredi matin. L'éditorialiste politique de RMC a analysé comment la mise en examen de Nicolas Sarkozy pour financement illégal de sa campagne en 2012, pouvait impacter la primaire à droite. "Il peut encore se présenter il n'y a pas de décision de justice qui l'en empêche", a expliqué le journaliste. Mais cette nouvelle "bataille judiciaire" vient s'ajouter à une "primaire qui est une bataille d'image". Et de ce point de vue-là, "Nicolas Sarkozy a déjà du retard". Selon Hervé Gattegno, "Nicolas Sarkozy n'est pas traité comme un justiciable ordinaire". "Il y a une compétition entre les magistrats pour avoir Nicolas Sarkozy dans son bureau", a-t-il estimé, ajoutant que ce n'était pas un "fonctionnement de la justice sain".
Vidéos A la une
Nicolas Sarkozy a été mis en examen ce mardi pour le dépassement du plafond des comptes de sa campagne présidentielle en 2012. C'est un nouvel obstacle pour l'ancien chef de l'État sur le chemin de la primaire à droite. S'il concède qu'une mise en examen n'est pas une "bonne nouvelle", Hervé Mariton estime néanmoins "ça ne change pas fondamentalement la donne". "Ce qu'il s'est passé hier n'est pas de nature à l'arrêter", a conclu le député Les Républicains.
Vidéos A la une
"C'est difficile pour Nicolas Sarkozy d'être à la fois sur un registre politique et sur un registre judiciaire", a affirmé Thierry Solère à BFMTV, réagissant à la mise en examen de l'ancien président de la République. "Je considère que tout le monde doit veiller à ne pas confondre les registres", a conseillé le député des Hauts-de-Seine, ajoutant qu'il attendait "que la justice dise quel délit a été commis et qui en responsable". "En France, quel que soit votre statut, si vous êtes coupable de quelque chose, vous êtes condamnés, mais par contre pas médiatiquement", a-t-il conclu.
Vidéos A la une
"Ça tombe au plus mauvais moment pour Nicolas Sarkozy", a expliqué Frédéric Delpech, journaliste politique de LCI. Entendu mardi par les juges dans l'enquête sur les fausses factures et ses comptes de campagne de 2012, l'ancien président, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "financement illégal de campagne électorale".
Vidéos A la une
"Vous verrez, tout ça se terminera par un non-lieu", a expliqué Daniel Fasquelle, ancien trésorier de l'UMP, député LR du Pas-de-Calais. Entendu mardi par les juges dans l'enquête sur les fausses factures et ses comptes de campagne de 2012, l'ancien président, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "financement illégal de campagne électorale".
Vidéos A la une
Entendu depuis 9 heures du matin, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "financement illégal" de sa campagne présidentielle de 2012. Selon son avocat Thierry Herzog, "le juge d'instruction a considéré que l'infraction du compte électoral qu'il avait signé était constitué, il n'a été mis en examen que de ce chef". "Je peux dire ma satisfaction de voir que le droit a été, pour la plus grande partie de ces faits, établi, et qu'aucun fait lié au dossier Bygmalion n'est reproché au président Sarkozy", a affirmé l'avocat.
Vidéos A la une
Invité lundi matin sur BFMTV et RMC, Jean-François Copé s'est exprimé sur l'affaire Bygmalion, dans laquelle son nom est longtemps revenu. A l'issue de son audition par des juges la semaine dernière, le maire de Meaux n'a pas été mis en examen. Il dit avoir ressenti un "sentiment de justice". Le député Les Républicains a estimé avoir fait l'objet d'une "vindicte". "On a considéré que je pouvais être un coupable idéal. Personne n'avait envie de l'entendre, je me suis tu", a-t-il déclaré. S'en sont suivis 18 mois de silence médiatique, silence vécu comme "une opportunité de se reconstruire", par le principal intéressé.
Société
La collision entre le camion et un autocar jeudi a tué six adolescents. Le conducteur du camion a été mis en examen samedi pour "homicides et blessures involontaires".  
Société
Le fils du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a été mis en examen samedi pour faux et usage de faux. Les enquêteurs s'interrogent sur le train de vie de ce passionné de casinos.  
Vidéos A la une
Trois jeunes filles sont sur le banc des accusés pour violences en réunion. Elles auraient infligé lors de leur stage dans une maison de retraite à Annet-sur-Marne (Seine-et-Marne) des violences à leurs patients. Elles ont posté plus de trente vidéos de ces actes sur les réseaux sociaux. Laurence Rossignol, la secrétaire d'État en charge des personnes âgées, a qualifié "d'actes graves" ces mauvais traitements.
Vidéos A la une
Alain Gardère s'est fait un nom dans la police, il est à l'origine de la réforme de la police du Grand-Paris. En 2011, devenu Commissaire et proche de Sarkozy, il devient préfet délégué à la sécurité à Marseille. Il est revenu à Paris quand la gauche a repris le pouvoir. Aujourd'hui, Alain Gardère est visé par une enquête judiciaire pour des faits présumés "d'abus de biens sociaux, trafic d'influence, corruption et prise illégale d'intérêts". Il a été présenté à un juge jeudi en vue d'une éventuelle mise en examen.
Vidéos A la une
Un enseignant a été mis en examen et écroué dans les Yvelines. Il est soupçonné de viols et d'agressions sexuelles sur plusieurs de ses élèves d'une école catholique de Sartrouville. L'instituteur a en partie reconnu les faits.
Vidéos A la une
Un homme a été mis en examen vendredi à Mulhouse dans le Haut-Rhin pour avoir séquestré pendant trois ans à son domicile son fils aujourd'hui âgé de 8 ans, afin de le soustraire à sa mère qui en avait pourtant la garde, a-t-on appris auprès du parquet. Le petit garçon, très perturbé, a été retrouvé par les enquêteurs dans un état de santé déplorable, avec des morsures de punaises et des lentes dans les cheveux, a précisé le parquet de Mulhouse.
Vidéos A la une
Deux journalistes français sont soupconnés d'avoir tenté de faire chanter le roi du Maroc. Eric Laurent et Catherine Graciet auraient réclamé 3 millions d'euro à l'entourage deu président pour ne pas faire publier un livre à charge sur le roi Mohamed VI. Une information judiciaire pour chantage et tentative d'extorsion de fonds a été ouverte.
Vidéos A la une
Le ravisseur présumé du petit Rifki, 4 ans, enlevé samedi à Rennes et retrouvé dimanche en Gironde, a été mis en examen pour enlèvement, séquestration et agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans. Lors de sa garde à vue, il a reconnu s'être livré à des gestes "déplacés" dans les jours qui ont précédé le rapt. L'avocate du suspect a toutefois mis en cause la santé mentale de son client
Société
Trois jeunes âgés de 17, 19 et 23 ans, suspectés d'avoir fomenté un attentat contre un camp militaire des Pyrénées-Orientales, ont été mis en examen et incarcérés. 
Société
Un petit garçon âgé de cinq ans et atteint d’autisme a été laissé sans surveillance dans un appartement à la Seyne-sur-Mer dans le Var. Ses parents ont été mis en examen.
Vidéos A la une
L'ancien ministre UMP Eric Woerth a été relaxé jeudi par le tribunal correctionnel de Bordeaux dans l'affaire Bettencourt. A la question: "Quel est votre pire souvenir judiciaire?", l'ancien ministre du Budget a indiqué sur BFMTV que c'était sa "mise en examen pour la première fois" de sa vie dans ce dossier. "J'ai le sentiment que je suis presque condamné, et qu'on ne retient aucun élément à décharge", s'est remémoré Eric Woerth. "La première fois où je rentre dans le cabinet du juge d'instruction à Bordeaux, il y a collé à la porte un document qui dit "ici même les portes sont condamnées". Vous vous dites que ce n'est pas la justice française", a poursuivi l'ancien ministre.
Vidéos A la une
Le polémiste Dieudonné a de nouveau été mis en examen la semaine dernière à Paris, soupçonné d'avoir organisé son insolvabilité pour ne pas payer des dommages et intérêts à la ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme.
Politique
La présidente du Front National vit une semaine mouvementée. Alors que son père s’acharne sur elle depuis qu’il a été exclu du parti, désormais Marine Le Pen doit également composer avec des accusations d’escroquerie.
Politique
Claude Guéant est revenu ce lundi sur sa mise en examen pour faux, usage de faux et blanchiment de fraude fiscale.
Vidéos A la une
"On a un dossier qui se réduit simplement à justifier de l'acquisition de deux tableaux il y a 22 ans, et de leur réalité et éventuellement de leur déclaration fiscale, ce qui somme toute, reste quelque chose qui se dégonfle tout à fait dans ce dossier présenté comme faramineux", a déclaré l'avocat de Claude Guéant.

Pages

Publicité