Alors que la future gare TGV à Montpellier est critiquée pour son coût exorbitant, d'autres projets ont subi les foudres de l'institution chargée de veiller sur les deniers publics.

© Projet RFF

Montpellier : la future gare TGV verra-t-elle le jour ?

 

La gare TGV de la Mogère, à Montpellier, est sous le feu des critiques et croule sous les recours en justice, indique 20 minutes. Ses opposants ne cessent de dénoncer un projet coûteux (135 millions d'euros), construit "en zone inondable", et surtout "inutile".

Publicité
Selon ses détracteurs, cette gare actuellement en construction est un "scandale". Et ce n'est pas l'annonce par la SNCF, mercredi, de n'envoyer que quatre trains, lors de son inauguration programmée au printemps 2018, qui va leur faire changer d'avis. Un Ouigo aller-retour vers Marne-la-Vallée, un Perpignan-Paris, et un Paris-Montpellier. De quoi être "la risée de l’Europe entière", s'agace auprès du quotidien Christian Dupraz (EELV), conseiller régional délégué aux états généraux du rail.
Publicité