Rachida Dati, la maire du VIIe arrondissement de Paris a taclé Brice Hortefeux et accusé Claude Goasguen de l’avoir insultée, ce mercredi au micro de BFM TV. Les détails.

Elle a réglé ses comptes.  Alors que le Canard Enchaîné a rapporté dans sa dernière édition un échange particulièrement violent entre Rachida Dati et Claude Goasguen, respectivement maire du VIIe et du XVIe arrondissement de Paris, l’ancienne garde des Sceaux n’a pas démenti. Invitée ce mercredi matin sur le plateau de BFM TV, l’ancienne Garde des Sceaux a même enfoncé le clou en rapportant ce que lui avait dit l’élu UMP. "Tu ne vas pas te présenter à des primaires parce que tu n'es pas en mesure d'être maire de Paris. Tu ne vas pas faire la loi, tu n'es pas en Seine-Saint-Denis. Ne ramène pas dans la capitale tes mœurs du 9-3", lui aurait ainsi lancé Claude Goasguen.

"J'ai été insultée par un élu parisien, Claude Goasguen qui est un soutien de NKM. Il trouve que je ne suis pas légitime pour être candidate à Paris (…) C'est ignoble. Je pourrais déposer plainte, il y matière, bien sûr je suis insultée", a estimé celle qui brigue la mairie de Paris en 2014. Celle-ci n’a cependant apporté aucun commentaire sur les propos que lui prête le Canard Enchaîné. "Tu te prends pour quoi pour me parler sur ce ton ? Tu t'y crois autorisé parce que j'ai refusé de coucher avec toi?", aurait-elle en effet répondu à son attaquant lors de leur discussion animée, selon l'hebdomadaire.

Hortefeux en prend (aussi) pour son gradeLoin de s’arrêter là, Rachida Dati  a poursuivi en se plaignant des attaques dont elle fait fréquemment l’objet au sein de l’UMP. "C’est en permanence, c’est comme Hortefeux qui soutient NKM pour m’évincer", a-t-elle ainsi déploré, évoquant la récente annonce de la candidature de la maire de Longjumeau (Essonne) à la mairie de Paris. Selon elle, l’ancien ministre de l’Intérieur "a été un très mauvais ministre, il a divisé les Français, il a stigmatisé une partie des Français". Concernant son intervention à propos de la guerre au Mali, Rachida Dati a lâché, "Monsieur Hortefeux je le réduis à papa Sarkozy m’a dit…".

Publicité
Forte d’avoir remis les compteurs à zéro avec Brice Hortefeux et Claude Goasguen, Rachida Dati a conclu en affirmant : "Je souhaite toujours être candidate aux primaires pour la maire de Paris. La candidature de NKM n’y changera rien. Je ne la commenterai pas. Je souhaite que ces primaires soient transparentes et organisées de manière indépendante et si possible gratuite".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité