Le dernier Conseil des ministres sonne le début de la pause estivale pour les membres du gouvernement. Des vacances que certains comptent bien mettre à profit pour quelques lectures.

Romans, bande-dessinées, essais philosophiques… Bon nombre de ministres ont déjà choisi le livre qu’ils allaient emporter avec eux sur la plage. Les membres du gouvernement seront en effet en congés ce vendredi soir, après le dernier Conseil des ministres, pour une durée de deux semaines et demie. Un temps de repos bien mérité qui sera toutefois utilisé à bon escient, comme le révèle L’Obs.

Fleur Pellerin remporte haut la main la médaille de la ministre la plus studieuse. Au total, la ministre de la Culture emportera avec elle pas moins de six ouvrages pour à peine trois semaines de repos. La jeune femme avait fait l’objet de moqueries après une interview de Canal+en octobre 2014, où elle avait été incapable de citer un ouvrage du prix Nobel de littérature Patrick Modiano. Tenterait-elle de se rattraper ?

D’Épicure à Gogol

De son côté, le ministre du Travail François Rebsamen a confié qu’il comptait lire sur les bords de la Méditerranée de la littérature sud-américaine. Quant à Michel Sapin, le ministre des Finances, il se replongera dans les écrits du philosophe grec Épicure, avant de relire un classique de la littérature russe : Les âmes mortes de Gogol. Autrement dit, il semble difficile pour nos ministres de décrocher.

Christiane Taubira lira "toutes les nuits"

En tant que grande lectrice, Christiane Taubira n’a pour l’heure pas encore fait son choix : "Je ne programme pas de lecture pour les vacances parce que je lis au fil de mes goûts, c’est toutes les nuits que je rentre dans ma bibliothèque et que je lis. Et pendant les vacances, ce sera toutes les nuits et la journée aussi".

Publicité
Et puis il y a ceux qui optent pour une lecture profitable à leur domaine de compétence. C’est notamment le cas de Patrick Kanner, secrétaire d’État aux Sports, avec Jeux perdus. Paris 2012. Pari gâché d’Armand de Rendinger. Un ouvrage particulièrement actuel puisque la ville de Paris a officialisé sa candidature aux Jeux Olympique 2024 le mois dernier.

Vidéo sur le même thème - Polémique Pellerin/Modiano : Le passage de la ministre de la Culture sur le plateau de Canal+

Publicité
Publicité