L'invitation par la Cambridge Union, l'association des étudiants de la prestigieuse faculté anglaise, de Marine Le Pen à venir s'exprimer lors d'un débat pose question : scandale pour les uns, liberté d'expression pour les autres.

Marine Le Pen est-elle une interlocutrice du jeu démocratique ? Peut-on débattre avec une personne, même si on n'est pas d'accord avec ses idées ? La question est posée des deux côtés de la Manche avec la polémique qui enfle autour de l'invitation qu'a reçue Marine Le Pen de venir discuter avec les étudiants de l'université de Cambridge. Les détracteurs de la présidente du Front National se sont rapidement mis en ordre de bataille. Unite Against Facism, et la secrétaire des étudiants noirs du principal syndicat étudiant se sont mobilisés contre sa venue. Cette dernière a indiqué : "Il  n’y a pas de place sur nos campus pour ceux qui voudraient s’emparer du pouvoir pour attaquer les juifs, les noirs, les homosexuels et les immigrés".

La représentante des Français d'Europe du Nord, la socialiste Axelle Lemaire, s'est elle aussi émue de la visite de la députée européenne. Dans un tweet, elle estime que cette invitation ne fait pas honneur à l'université. Les responsables de la Cambridge Union, l'association des étudiants, eux, ne voient pas où est le problème. "Que vous soyez d’accord avec sa politique ou non, c'est une bonne occasion de discuter, débattre et de se mesurer à Madame Le Pen, sur les questions de politiques françaises et européennes" a expliqué un représentant du collectif, avant de rappeler : "Cambridge a une histoire de 200 ans pendant lesquels ont été promu l'art du débat et de la liberté d'expression, et cet événement est fondamentalement en accord avec cette tradition".

Publicité
En toile de fond, c'est bel et bien la question de la légitimité du mouvement politique que représente Marine Le Pen qui est posée. Le Front National est-il un parti comme un autre ? Quel cadre doit-on fixer à la liberté d'expression, et Marine Le Pen est-elle une interlocutrice valable ? La question reste entière. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité