Jérôme Cahuzac risque de nouvelles poursuites pour avoir oublié de déclarer un compte offshore dans sa déclaration d’intérêts au moment de son entrée au gouvernement. Il pourrait de nouveau être mis en examen.

© AFP

Jérôme Cahuzac est de nouveau dans le collimateur de la justice. Déjà mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, l’ancien ministre du Budget risque de nouvelles poursuites. Sa déclaration d’intérêts, passage obligé avant l’entrée au gouvernement, ne ferait en effet pas mention d’un compte offshore, a indiqué ce jeudi une source judiciaire, venant ainsi confirmé des informations de Mediapart. Jérôme Cahuzac encourt donc de nouvelles poursuites et risque une nouvelle mise en examen.

Publicité
Sa femme elle aussi mise en examenC’est la Commission pour la transparence financière de la vie politique qui a alerté le parquet de Paris le 29 juillet dernier. L’enquête qui vise Jérôme Cahuzac a donc été récemment élargie à sa déclaration d’intérêts, qui apparaît donc incomplète. Il encourt pour cet oubli une amende de 30 000 euros et une peine d’inéligibilité. Le 29 août dernier, c’est sa future ex-femme, Patricia Cahuzac, qui a fait l’objet d’une mise en examen pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. 

Publicité