Lors d’un reportage diffusé ce dimanche dans l’émission Le Supplément de Canal Plus, le "recruteur" du Rassemblement Bleu marine, Paul-Marie Coûteaux, a été pris en flagrant délit de mensonge. Le vice-président du Front National, Florian Philippot, invité sur le plateau était visiblement mal à l’aise suite à la diffusion de ce reportage.

© Capture d'écran Canal Plus

Paul-Marie Coûteaux, le "recruteur" du Rassemblement Bleu marine, a été pris en flagrant délit de mensonge, ce dimanche lors d’un reportage diffusé dans Le Supplément de Canal Plus. Gêné, Florian Philippot, qui était invité sur le plateau, n’a pas su répondre aux questions de Maïtena Biraben.

Les journalistes du Supplément de Canal Plus, ont suivi la semaine dernière Paul-Marie Coûteaux. A la sortie d’un déjeuner jeudi dernier à Brest (Finistère), il a affirmé avoir recruté deux nouveaux militants, "un couple d’ancien Gaullistes", pour le Rassemblement Bleu marine. "En général à Brest, la pêche est bonne", a-t-il déclaré.

"J'ai raconté tout un baratin"

Cependant, Paul-Marie Coûteaux, a oublié d’enlever son micro lorsqu’il est rentré dans sa voiture. Les journalistes de Canal Plus, qui étaient dans un autre véhicule, derrière celui du "recruteur", ont alors pu entendre Paul-Marie Coûteaux avouer qu'il avait menti pendant toute la semaine devant les caméras.

"J’ai fait du bluff encore. J’ai dit qu’on avait fait deux adhésions parmi un ancien gaulliste très connu à Brest dans les années 1990 et qui est tellement content qu’il a même fait adhérer sa femme. Donc ça fait deux adhésions. [...] J’ai dit qu’il m’a connu à l’Institut Charles de Gaulle, enfin j’ai raconté tout un baratin. Me coupez pas parce qu’ils vont recouper auprès de vous. Donc il faut dire la même chose", a-t-il expliqué à la personne qui se trouvait avec lui dans la voiture.

Publicité
Invité sur le plateau de Maïtena Biraben, le vice-président du FN Florian Philippot essaye de le défendre, mais sans succès : "je ne sais pas pourquoi il a inventé à ce moment-là cette histoire. Mais Il n’est pas allé à Brest pour rien non plus. Peut-être qu’il n’a pas eu le contact à ce moment là et il n’a pas voulu le dire aux journalistes, je n’en sais rien il faut lui demander à lui. […] Peut-être qu’à Brest ce jour là, il a espéré quelque chose qui ne s’est pas fait et qu’il n’a pas voulu se dédire, mon dieu c’est un peu humain aussi."

Paul-Marie Coûteaux est celui qui a notamment recruté Florian Philippot ainsi que Philippe Martel, l’ancien proche d’Alain Juppé qui est devenu le directeur de cabinet de Marine Le Pen.

Voir la vidéo ci-dessous : 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité