Qui pour reprendre le siège de Jérôme Cahuzac dans le Lot-et-Garonne ? Si le PS a organisé des primaires pour désigner un nouveau candidat aux élections législatives partielles, l’ancien ministre du Budget n’exclut pas de se représenter, sans étiquette, à sa propre succession.

Jérôme Cahuzac envisage-t-il de récupérer son siège de député à Villeneuve-sur-Lot ? Si l’on en croit le JDD et un des proches de l’ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac n’exclurait pas de se représenter, sans étiquette cette fois-ci, briguant ainsi sa propre succession. C’est « son attachement à Villeneuve-sur-Lot » qui le ferait hésiter.

De son côté, le PS a organisé des primaires afin de désigner un candidat pour les élections législatives partielles qui se tiendront les 16 et 23 juin prochain. C’est Bernard Barral, un chef de d’entreprise à la retraite âgé de 56 ans, à la tête d’une association de réinsertion par le travail, qui a été élu par les militants du parti. Si la bataille électorale s’annonce difficile après le scandale provoqué par les révélations de Jérôme Cahuzac et sa mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale, Bernard Barral se dit « déterminé à gagner l’élection ».

Publicité
Il pourrait donc avoir pour adversaire l’ancien député du Lot-et-Garonne. Jérôme Cahuzac avait remporté les dernières élections avec 61,4% des suffrages, et semble jouir aujourd’hui encore d’une popularité confortable auprès des habitants de la région. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 24 mai à 18 heures. L’ancien ministre a donc encore quelques jours pour se décider, mais pourrait faire grincer quelques dents si son nom devait se retrouver sur un bulletin, nombreux étant ceux qui estimaient que sa « faute morale ne permet pas de rester député ».