Le chef de l’Etat a récemment atteint le plus mauvais score jamais obtenu par un président de la République depuis la création du baromètre CSA en 1993. Un nouveau record dont le président ne doit pas être très fier.

©AFP

Sa cote de popularité n’en finit plus de baisser. Selon un sondage CSA-Les Echos publié jeudi, la cote de confiance de François Hollande aurait perdu cinq points depuis le début du mois de novembre, tombant ainsi à 25%. Un chiffre non seulement très bas mais qui confère également au président le plus mauvais score jamais obtenu par un chef de l’Etat en fonction et ce, depuis la création du baromètre il y a 20 ans. Dans le détail, 72 % des personnes interrogées (+ 5) qui ne font "pas confiance" à François Hollande "pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays".

"Moins d'un Français sur deux l'ayant choisi au second tour en 2012 lui fait aujourd'hui confiance"Souvent critiqué, François Hollande avait pourtant réussi à stabiliser sa cote aux alentours de 30% en juillet dernier. Le chef de l’Etat avait alors surfé sur les ennuis de l’opposition – l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy avait fait frôler la faillite au parti –pour redorer son blason. Quelques mois plus tard, sa cote a de nouveau dégringolé. "Moins d'un Français sur deux l'ayant choisi au second tour en 2012 (47 %) fait aujourd'hui confiance" au président de la République, "preuve que la défiance envers son action se diffuse au coeur même de l'électorat de gauche", souligne ainsi le baromètre. Et l’étude de préciser que François Hollande conserve, certes, " la confiance de deux tiers des sympathisants socialistes (67 %)", mais est en dessous des 50 % dans les électorats du Front de gauche et des écologistes d'EELV.

Publicité
Hollande fait pire que ChiracParmi les pistes évoquées pour expliquer cette nouvelle baisse de popularité, figure notamment la contestation bretonne de ces dernières semaines pour s’opposer à la mise en œuvre de l’écotaxe, et les deux journalistes de RFI qui ont été tués au Mali il y a quelques jours. Le précédent record d’impopularité était précédemment détenu par Jacques Chirac qui, en mai 2006 au moment de la crise du Contrat première embauche, avait une cote à 26%.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité