La Commission des comptes de campagne a confirmé ce mercredi que le Front National ne sera pas intégralement remboursé pour ses dépenses de campagne en 2012. Une annonce qui "n’est pas indolore" mais que le parti présidé par Marine Le Pen avait toutefois "prévue".

©AFP

Les comptes de campagne du Front National pour l’élection présidentielle de 2012 ont été validés, mais également retranchés. Sur les 9 millions que le parti a dépensés pour financer la campagne de Marine Le Pen, 696 965 euros ne seront donc pas remboursés, soit 7,65% du montant total. "On s’y attendait", a confié à Planet.fr Wallerand de Saint Just, le trésorier national du FN. "Nous avons fait le choix de déclarer toutes les dépenses que nous avons effectuées dans le cadre de la campagne de Marine Le Pen. Et même lorsque nous avons eu un doute quant à savoir si telle ou telle dépense passerait ou non en commission, nous l’avons déclarée.  Nous nous sommes fait le devoir de tout mettre. Ensuite, c’est la Commission qui a décidé si elle validait le remboursement de ces frais", a-t-il expliqué avant d’ajouter : "C’est un péché mortel que de ne pas tout déclarer, la Commission a horreur de ça. Et l’UMP en a fait les frais en voyant ses comptes invalidés l’été dernier".

Publicité
"C’est de l’histoire ancienne"Et alors que suite à l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel, Jean-François Copé a dû lancer le Sarkothon, une vaste collecte nationale, pour éviter la faillite de son parti, Wallerand de Saint Just assure qu’un tel scenario n’aura pas lieu au Front National. En effet, à la question de savoir s'il pourrait y avoir un 'FNthon' organisé par le parti, il répond : "Il n’y en aura pas. Cette décision n’est pas indolore pour le parti mais nous l’avions prévue". Et le trésorier national du FN de poursuivre :"Nous avons eu connaissance de cette décision à la fin de l’année dernière, au moment où les remboursements ont été effectués. Toutes les opérations financières sont terminées depuis longtemps. C’est de l’histoire ancienne".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité