La presse indienne indique que l’objet tombé du ciel samedi dernier a tué un chauffeur de bus scolaire. C’est la première fois que le décès d’un homme est officiellement imputable à la chute d'une météorite.

Pour la première fois, la chute d’une météorite a été mortelle. C’est en Inde que l’objet céleste a impacté samedi la Terre, sur le campus du Bharathidasan Engineering College, une école privée d'ingénieurs, située à proximité de la localité de Natrampalli, dans le sud du pays. 

Comme l’indique la presse indienne, une victime est à déplorer : un chauffeur de bus scolaire qui était allé boire de l’eau. La météorite a également blessé trois jardiniers dans sa chute. Un léger cratère s’est formé sur le site de l’impact.

Les autorités locales ont d’abord pensé à une bombe

Les autorités locales ont d’abord pensé à une bombe, mais aucune trace d’explosif n’a été détectée. Celles-ci s’orientent donc vers la piste d’une météorite, d’autant plus que des morceaux d’un type de minerai très rare ont été découverts sur les lieux. "Des témoins oculaires ont affirmé avoir vu un objet volant tomber et frapper le campus", indique The Indian Express.

"Nous sommes convaincus qu'il s'agit d'une météorite qui est tombée à haute vitesse", affirme ainsi Ahmedabad, un astrophysicien du National Physical Laboratory, qui s'était installé à proximité après une chute d’objet similaire le 26 janvier, dans une rizière voisine.

Chaque jour tombent 230 météorites

Selon le journal indien, les chances d’être tué par une chute de météorite sont de une sur 700 000 à 250 millions. Selon la Nasa, chaque jour 230 météorites tombent sur la Terre, soit 84 000 chaque année. Mais, dans l’immense majorité des cas, personne ne s’en rend compte car elles finissent leur course dans des zones inhabitées comme les océans.

A lire aussi - En images : une météorite dans le ciel de Buenos Aires

Publicité
Et si de pareils objets célestes se sont déjà écrasés sur des maisons ou ont blessé des personnes, comme en 2013 lorsqu’une météorite avait blessé un millier de personnes à Tcheliabinsk (Russie), c’est la première fois que le décès d’un homme est officiellement imputable à la chute de l’un d’entre eux.

Vidéo sur le même thème : Impressionnant : une météorite a traversé le ciel alsacien !

Publicité