Une bonne soeur espagnole a remis en question la virginité de la vierge Marie sur un plateau télé. Depuis, elle reçoit de nombreuses menaces de mort. 

Lucía Caram, une bonne sœur espagnole d’origine argentine, s’est attirée l'opprobre après ses déclarations au sujet de la virginité de la vierge Marie. Invitée sur le plateau de "Chester In Love" dimanche dernier, la religieuse a déclaré que Marie et Joseph avaient bel et bien eu des relations sexuelles. Dans un pays attaché à la religion comme l’Espagne, ces propos ont beaucoup choqué. 

Le sexe ? "Pour moi, c'est un bienfait"

"Je pense que Marie aimait Joseph et qu'ils formaient un couple normal. Il est tout à fait possible qu’ils aient fait l’amour", a-t-elle déclaré. La religieuse qui avait fait polémique en 2015 a ajouté : "Je pense que le sexe est un élément essentiel dans la vie d'une personne. C'est une belle manière d'exprimer l'amour. Si l'Église pense que le sexe est un sujet sale et honteux, pour moi c'est un bienfait." 

A lire aussi :IMAGES Argentine : des femmes manifestent seins nus pour défendre... le monokini

Publicité
Suite à ces propos, la nonne a reçu de nombreuses menaces de mort. Une pétition a même été lancée sur change.org pour qu’elle quitte les ordres. La religieuse n’a pas tardé à publier un message d’excuses dans un communiqué dans lequel elle avoue s’inquiéter "de la lecture déformée que certains fanatiques ont faite de ces propos". Elle écrit : "Je crois que j'ai toujours été claire sur ma fidélité et mon amour de l'Église et de l'Évangile." L’évêché a tenu à mettre les choses au clair à ce sujet en insistant sur la "virginité perpétuelle de Marie" qui représente une doctrine commune de l'Église depuis sa création.

En vidéo sur le même thème : Les Rois Mages, une tradition espagnole