De nouveaux documents déclassifiés dévoilent qu'Oussama Ben Laden comptait s'en prendre une nouvelle fois aux Etats-Unis mais aussi à l'Europe.

Une deuxième série de documents récupérés lors de l’assaut du repère d’Oussama Ben Laden, au Pakistan, en mai 2011, a été dévoilée mardi par la direction du renseignement américain (DNI). Près de 113 fichiers ont été mis en ligne, suivant ainsi la politique de transparence impulsée par Barack Obama. Parmi eux, commentaires d’actualité, plans de cours, lettres à sa famille ou encore aux pays occidentaux qu’il appelle "les occupants", décrit le Figaro.

Dans plusieurs de ces dossiers, le chef d’al-Qaida menaçait ouvertement les pays Occidentaux. "Si vous m'attaquez, je vous attaquerai. Et le glaive touchera la tête", écrit-il dans un document destiné aux Américains, intitulé "Le discours sur l’Amérique".

A lire aussi- Ben Laden s'intéressait de très près à la France

Toucher l'Europe et marquer les dix ans du 11 septembre

Dans un autre papier, il prévoyait de nouvelles opérations dans des capitales européennes, sans préciser lesquelles : "Ce qui va arriver est la chose la plus amère que vous ayez jamais goûtée, car de nouveaux moyens efficaces d'affecter l'ennemi ont été découverts, que les agences de sécurité ne pourront en aucun cas prévoir."

Ces menaces sont confirmées dans une lettre destinée au chef d’al-Qaida de la péninsule arabique. Dans celle-ci, Ben Laden annonçait une nouvelle attaque aux Etats-Unis : "Nous devons étendre et développer nos opérations aux États-Unis, et ne pas nous limiter à faire exploser des avions". Il prévoyait même de monopoliser les médias occidentaux pour "célébrer" les dix ans du 11 septembre.

Son leg au Jihad

Publicité
Enfin, un testament signé de sa main mentionne qu’il était en possession de millions de dollars au Soudan et qu’il souhaitait les léguer au Jihad. Il précise également être en possession de 12 millions de dollars, légués par son frère Abou Bakir Mohamed Ben Laden. Dans ce texte il ajoute même : "J'espère que mes frères, soeurs, et tantes maternelles respecteront ma volonté et dépenseront tout l'argent que j'ai laissé au Soudan pour le djihad".

Vidéo sur le même thème : Nouvelles révélations sur Ben Laden

Publicité