Facebook a annoncé la création de nouveaux outils sur son site permettant de détecter les cas sensibles et ainsi aider les personnes en détresse. Explications. 

Le réseau social américain va déployer outre-Atlantique des nouveaux outils de signalement des personnes en détresse. Facebook propose ainsi de l’information, des conseils et un soutien des cas les plus sensibles sur le réseau.

Pour mettre au point ces nouveaux outils, la direction de Facebook dit avoir collaboré avec des organisations spécialisées, telles que Now Matters Now, Forefront, The National Suicide Prevention Lifeline ou encore Save.org.

Un petit bouton installé sous les publications

Les internautes pourront ainsi prochainement signaler un comportement trouble à l’aide d’un petit bouton se trouvant sous les publications d’un utilisateur. "A sa prochaine connexion, l'auteur de la publication recevra un message lui proposant plusieurs options. Il pourra alors entamer une discussion avec un ami ou un conseiller, ou accéder à une liste de conseils", précise le site Génération Nouvelles Technologies.

Publicité
En 2011, le Facebook avait déjà mis en place un formulaire d’alerte permettant de signaler du contenu de nature suicidaire. Ces outils ne seront dans un premier temps disponibles qu’aux Etats-Unis mais devraient par la suite être traduits pour les autres pays.

En vidéo sur le même thème : Le phénomène Facebook 

mots-clés : Facebook, Etats-unis, Suicide
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité