A cause de la tempête Qumaira, qui traverse depuis jeudi le tiers nord-ouest de la France, six départements restent placés en alerte orange, a indiqué ce vendredi Météo France. Le Finistère et le Morbihan ont eux été classés en vigilance rouge pour les crues.

© Météo France

Météo France a maintenu ce vendredi 6 départements en vigilance orange en raison de la tempête hivernale Qumaira. Le Finistère et le Morbihan sont quant à eux en alerte rouge à cause des risques de crues. Une vigilance en vigueur jusqu'à samedi matin 6 heures.

Conséquence des vents violents qui ont balayé l'ouest du pays ces dernières heures, près de 55 000 foyers sont privés d'électricité, a indiqué ERDF. "Des chiffres qui risquent d'évoluer rapidement à la hausse", a regretté un porte-parole de l'entreprise.

Autre incident dû à l'épisode tempétueux, l'échouage d'un cargo espagnol dans le port d'Anglet. Causé par la tempête Petra, qui s'est abattue sur les côtés françaises en début de semaine, l'accident n'a heureusement pas fait de victimes parmi l'équipage du bâteau, mais inquiète quant aux éventuelles conséquences environnementales. Si les autorités ont assuré que le risque de pollution majeure était écarté, environ 20 tonnes de carburant se seraient déversées près des côtes, a de son côté assuré Le Monde.

De puissantes rafales de vent

Publicité
Le Pas-de-Calais, en alerte orange aux vents, est également, avec l'Ille-et-Vilaine, placé en vigilance orange pour le risque de crues. "Près des côtes, on a relevé des vents à 128 km/h à l'Ile d'Yeu (Vendée), 111 km/h à Groix (Morbihan)", a indiqué l'agence météorologique. Météo France a aussi précisé que des vents de 111 km/h avait été enregistrés à Roissy (Val-d'Oise) et à Nantes-Bouguenais (Loire-Atlantique). Les alertes vigilance orange "précipitations" et "vagues-submersion" ont en revanche, elles, été lévées.

 

Vidéo : images du cargo échoué à Anglet

Publicité