Alors que des orages ont provoqué d’importantes inondations dans le sud-ouest de la France, les dégâts engendrés sont nombreux et s’élèveraient à plusieurs centaines de millions d’euros. La note devrait s’allonger dans les jours à venir, à plus forte raison que la décrue vient de s’amorcer.

Les orages qui ont éclaté depuis lundi sur la métropole ont causé d’importantes inondations dans le sud-ouest de la France notamment avec la crue du Gave et celle de la Garonne. Le bilan après quatre jours d’intempéries est lourd : trois personnes ont perdu la vie, des villages entiers sont sous les eaux, tout comme des plantations entières.

Lourdes sous les eauxDéjà frappée par d’importantes inondations en octobre dernier, la ville ne pourra pas ouvrir ses portes à nouveaux tant les dégâts sont importants. Selon la mairie de la ville, les dégâts avoisineraient 20 millions d’euros. La ville de Lourdes avait essuyé entre 12 et 15 millions d’euros de pertes matérielles lors de la précédente montée des eaux.

Publicité
Des millions d'euros de pertesLes agriculteurs ont déjà fait un premier bilan suite à ces inondations qui représenterait pas moins de 500 millions d’euros. Xavier Beulin, président de la FNSEA (principal syndicat agricole) a réaffirmé la nécessité d’un plan de soutien de grande envergure pour les agriculteurs touchés par "ces aléas climatiques qui se répètent". Le ministre de l’Agriculture s’est d’ailleurs rendu dans la région avec le président de la République pour faire l’Etat des dégâts et soutenir la population touchée par cet important sinistre.
Publicité