Revue du web
La bataille du siège du Parlement européen, qui fait rage depuis une vingtaine d'années, est-elle sur le point de se résoudre ? Rien n'est moins..
Vidéos A la une
Dans la nuit de samedi, après les nombreux orages qui ont touchés la Moselle, les caves sont encore inondées, l'électricité et le gaz ont été coupés. Le mois de Juin n'a jamais aussi été humide dans la région. Les pompiers sont intervenus près de 400 fois. L'Alsace reste en vigilance orange jusqu'à dimanche.
Vidéos Argent/Bourse
En Alsace, les pluies diluviennes ont fait de nombreux dégâts. Des coulées de boue ont touché plusieurs communes, comme celle de Wasselonne, jusqu'à 1m50. La mairie tente de faire le point auprès des habitants et a demandé que soit reconnu l'état de catastrophe naturelle. Les habitants et commerçants encaissent le coup mais la solidarité est déjà à l'oeuvre.
Société
A la suite d’orages violents en Alsace, dans le Bas-Rhin, la commune de Romanswiller a été balayée par une gigantesque coulée de boue, mardi en fin d’après-midi. Les dégâts relevés sont importants.
Vidéos A la une
Le Musée du Jouet de Colmar en Alsace présente "Génération robots", une collection unique de robots issus des mangas et dessins animés japonais. Jusqu'en septembre 2016, les spectateurs peuvent y découvrir 200 figurines, dont le célèbre Goldorak, créées au Japon entre 1970 et 2000. Un sujet de Jean Chubilleau
Vidéos Argent/Bourse
Peu le savent mais le mot "caddie" est d'abord une marque, celle des chariots à roulettes fabriqués à Drusenheim, en Alsace, depuis 1957. Après des années noires, Caddie se relance aujourd'hui grâce notamment à son nouveau PDG Stéphane Dedieu qui fait tout pour que la marque soit toujours "dans le coup". Au fil du temps, le caddie s'est adapté aux modes de consommation et a évolué. Alors à quoi ressemblera le chariot du futur ? Les designers travaillent déjà sur le projet.
Actualités
Deux agences de la CAF situées en Alsace ont décidé de fermer leurs portes pour près de deux mois afin de rattraper leur retard dans le traitement des dossiers de bénéficiaires d’allocations. Explications.  
Société
Le corps d’un bébé dans un état de décomposition avancé a été retrouvé près de Bouxwiller, au nord de Strasbourg, lundi. Le cadavre était caché dans un seau derrière un arbre.
Société
Alors qu’il s’adonnait à des jeux torrides avec sa compagne, un homme est décédé, étouffé par la chaîne qu’il s’était attachée autour du cou. Le parquet de Mulhouse a été saisi de l’affaire.
Vidéos Auto
Invitée du Grand Jury RTL/LCI/Figaro dimanche 10 avril, Ségolène Royal affirme avoir proposé au patron de Tesla Motors, constructeur automobile américain, de choisir la France, et plus précisément Fessenheim, pour installer l'une de ses usines européennes : "A la frontière franco-allemande, il y a un bassin d'emploi avec des salariés qualifiés dans des filières industrielles lourdes", explique-t-elle.
Vidéos A la une
Domicilié à Lingolsheim, en Alsace, le jeune Rachid, 16 ans, s'est envolé la semaine dernière pour Istanbul avec son passeport en main. Une enquête pour disparition inquiétante a été ouverte et il a été inscrit au fichier des personnes recherchées, a indiqué le parquet de Strasbourg jeudi.
Vidéos A la une
L'Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, comme les Hauts-de-France, doit se trouver un nouveau nom. "Rhin-Champagne", "Acalie" et "Nouvelle-Austrasie" ont été proposés par un comité de réflexion. "Aberrant", "étrange", "ça fait médicament", les habitants de la région n'ont pas tardé à réagir. Face au mécontentement, le "Grand-Est" a été rajouté. Les résultats du vote seront publiés le 1er avril.
Vidéos A la une
OEIL DU WEB. Les habitants de l'Alsace, de Champagne-Ardenne et de Lorraine vont devoir trancher entre trois nouvelles appellations choisies par des experts, des élus et des citoyens tirés au sort. Trois appellations qui surprennent et qui sont loin de faire l'unanimité sur le Web : "Acalie", "Nouvelle Austrasie" et "Champagne-Rhin".
Vidéos A la une
Austrasie, Acalie ou encore Rhin-Campagne, à partir de lundi, les habitants du Grand Est pourront choisir le nom de leur nouvelle région. Le Nord Pas-de Calais Picardie doit lui aussi se choisir un nouveau nom demain. Les votes des citoyens ne sont cependant que consultatifs. Ce sont les conseillers régionaux qui auront le dernier mot.
Vidéos A la une
Pour la première fois, les familles des victimes ont été reçues par la SNCF pour évoquer les progrès de l'enquête et la question de l'indemnisation. Le 14 novembre dernier, le drame avait fait 11 morts et 42 blessés en Alsace. Une erreur humaine et un freinage trop tardif serait à l'origine du déraillement de cette rame d'essai dans le Bas-Rhin.
Société
C'est ce que révèle le quotidien Le Parisien samedi. Le conducteur aurait dû freiner un kilomètre plus tôt, mais pensait avoir encore de la marge. Explications.  
Vidéos A la une
Les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière a mis en place ce weekend un dispositif de contrôle, en faisant notamment la chasse aux gros excès de vitesse. Dans le Bas-Rhin depuis le début 2016 où déjà plus de 1000 contrôles ont été effectués, cinq personnes ont trouvé la mort dans deux accidents de la route.
Vidéos A la une
Un homme d'une cinquantaine d'années s'est suicidé vendredi matin sur son lieu de travail, en Alsace. Ce chef d'entreprise du BTP s'est immolé par le feu, alors que rien ne laissait soupçonner ce geste à ses salariés. Il connaissait de grosses difficultés financières et de gestion de sa boîte. Le procureur de la République de Mulhouse a évoqué un "acte de désespoir".
Société
En Alsace, le corps en décomposition d’un homme a été découvert dans un tonneau caché dans une maison. Le propriétaire des lieux a usurpé l’identité de la victime après l'avoir vraisemblablement tué.
Vidéos A la une
Les sept nouvelles grandes régions élisent leurs présidents ce lundi. Carole Delga a été élue en fin de matinée en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, ainsi qu'Alain Rousset en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, Hervé Morin en Normandie et Philippe Richert en Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine.
Vidéos A la une
Avec l'état d'urgence instauré à la suite des attentats, aucun pétard n'est autorisé à la vente en France. À Strasbourg, en Alsace, les policiers contrôlent les frontières. En Allemagne, leur achat est possible, mais leur importation est interdite. Avec les récents événements, les saisies sont minces. Un chirurgien membre de l'association SOS mains rappelle que la manipulation des pétards n'est pas anodine et peut même entraîner des amputations.
Vidéos A la une
"Alors, on peut compter sur vous ?", voici en substance le message des enfants à leurs parents à la veille du second tour des élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Pour inciter les gens à aller voter dimanche, deux petits garçons du quartier du Neuhof, à Strasbourg, et des figures du quartier appellent les adultes à aller voter. Dans ce quartier, l'abstention varie entre 50 et 80% selon les bureaux de votes. Depuis sa mise en ligne, le clip a enregistré plus de 45.000 vus.
Vidéos A la une
NEWSROOM. Invité de l'émission de LCI, pour parler des élections régionales, le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a évoqué la situation de Jean-Pierre Masseret dans le Grand-Est. Pour lui, "il est plus à plaindre qu'autre chose".
Vidéos A la une
Jean-Pierre Masseret, tête de liste PS en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, persiste et signe. Et ce, malgré les appels de Manuel Valls. "Les deux hommes se connaissent assez bien mais la tête de liste se maintient, quel que soit le prix à payer " a déclaré Marie Chantrait, journaliste de LCI. En effet, la région est symbolique. Elle abrite Strasbourg, et donc le parlement européen. Quant à François Hollande, s'il reste muet, il gérerait tout "en coulisse".
Vidéos A la une
Refusant d'obéir aux consignes nationales de retrait, la tête de liste PS en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine a annoncé mardi qu'il maintenant sa candidature. Plusieurs de ses colistiers, qui soutiennent ouvertement la droite, ont cherché, sans succès, à se rassembler pour faire tomber le candidat socialiste.
Vidéos A la une
Invité du JT de 20H sur TF1, au lendemain du premier tour des élections régionales, le Premier ministre Manuel Valls a évoqué la situation en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine où se maintient Jean-Pierre Masseret malgré la consigne de Solferino. Il lui a demandé de "ne pas s'accrocher".
Vidéos A la une
Malgré l'appel de Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du PS, qui a demandé aux candidats socialistes de se retirer là où le PS était arrivé derrière Les Républicains, Jean-Pierre Masseret refuse tout retrait. La tête de liste PS de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine pense qu'il peut "faire reculer le FN" en s'opposant à lui.
Vidéos A la une
Le marché de Noël de Strasbourg a finalement bien lieu, malgré les récentes attaques terroristes de Paris. Cependant, dans ce contexte, pas...
France
Cachés derrière les stars que sont Versailles, Fontainebleau, Chambord, Azay-le-Rideau ou encore Chantilly, ces châteaux ont pourtant de nombreux atouts à faire valoir.
Vidéos A la une
Guillaume Pepy était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi matin sur BFMTV et RMC. Le président de la SNCF est revenu sur le déraillement d'une rame TGV d'essais en Alsace. Il a assuré qu'un déraillement semblable d'un TGV commercial était impossible : "quand on fait des essais comme ça on débranche tous les systèmes de sécurité. Dans un TGV commercial on ne peut pas débrancher les systèmes de sécurité". a-t-il déclaré. Guillaume Pepy a estimé qu'"un TGV commercial ne pouvait pas faire d'excès de vitesse, il y a dans les lignes à grande vitesse des systèmes de contrôle automatiques qui arrêtent le TGV dès qu'il quelque chose d'anormal". Il a par ailleurs écarté la piste terroriste comme cause du déraillement.

Pages

Publicité