La Cour des comptes vient de rendre public son rapport annuel ce mardi. Budget, radars, billets SNCF, déchêts... Rien n'y échappe. Planet.fr vous propose de découvrir les principales remarques de la Cour concernant les dépenses de l'Etat.

© AFP

Ce mardi, la Cour des comptes a rendu public son traditionnel rapport annuel sur les dépenses de l'Etat. Cette année encore, elle pointe de nombreux sujets qui font perdre trop d'argent au pays. 

 

- Les billets gratuits des agents SNCF : La Cour des comptes critique une nouvelle fois le système d'avantage en nature dont profitent non seulement les agents de la SNCF mais aussi leur famille (au sens large) avec des billets de train gratuits ou à tarif réduit.

 

- Les radars qui fonctionnent mal : dans son rapport, la Cour des comptes fait remarquer que l'année 2013 n'a pas été bonne pour les radars automatiques. En effet, il y a eu une chute brutale du nombre d'appareil en état de fonctionner. En cause, le changement "du prestataire chargé de leur maintenance". S'ils étaient 94,7% en état de marche en février, ils n'étaient plus que 80,3% en juin.

 

- Les dépenses de l'Etat : la Cour des comptes tire le signal d'alarme concernant les dépenses publiques de l'Etat. Si l'objectif gouvernemental de déficit public pour 2013 était de 4,1%, il y a "un risque significatif" que ce taux soit dépassé. Et pour 2014, l'objectif de 3,6% "n'est pas assuré à ce stade", encourageant le gouvernement à "poursuivre et amplifier sur les trois prochaines années" les efforts entamés.

 

- Le traitement des déchêts : selon la Cour des comptes, l'Etat aurait tout intérêt à faire traiter les déchêts ménagers de manière plus locale, de recycler plus, de mettre moins en décharge et de stabiliser les coûts, même si la Cour note déjà de beaux progrès dans la matière.

 

- Les contrôles sanitaires insuffisants : la Cour des comptes estime que "au total, l'absence de contrôle à un niveau significatif et l'absence de sanctions suffisantes mettent en lumière des anomalies graves", regrettant que les contrôles soient "peu nombreux et les non-conformités rarement sanctionnées".

 

- Le Centre national de la documentation pédagogique critiqué : la Cour des comptes n'a pas été tendre avec le Centre national de la documentation pédagogique, qui édite les publications du milieu enseignant, et estime qu'il souffre de plusieurs maux : "production éditoriale dépassé", "distribution surdimensionnée", gestion coûteuse"...

 

- La Chancellerie des universités à Paris montrée du doigt : dans le rapport, la Cour des comptes envisage la suppression de la Chancellerie des universités à Paris en transférant ses compétences au rectorat. En effet, "cet établissement public n'a pas démontré sa capacité à administrer efficacement les biens immobiliers qui lui étaient confiés, et sa gestion, malgré les améliorations ponctuelles, a continué de souffrir de nombreuses carences", alors que la Chancellerie profitaient d'un budget annuel de 14 millions d'euros.

 

- Les internats publics critiqués : la Cour des comptes estime que les objectifs pédagogiques et/ou d'insertion sociale sont mal définis concernant ces internats : "entre 2008 et 2012, aucun arbitrage interministériel n'a ainsi permis de trancher pour le mode de sélection des élèves entre des critères d'ordre pédagogique ou social, ou liés à la politique de la ville".

 

- La participation de l'Etat à la société Manurhin : selon la Cour des comptes, l'entrée de l'Etat dans la société Manurhin a été "mal conduite" par l'Etat : "les conditions dans lesquelles le soutien public a été décidé puis mis en oeuvre dans la précipitation apparaissent particulièrement contestables. L'Etat s'est engagé dans cette opération dans des conditions ambigües et contestables".

 

Publicité
- Le problème des Safer : la Cour des comptes estime que les Sociétés pour l'aménagement foncier et rural (Safer) ont un problème de "manque de transparence". Elle estime que les 26 "Safer mènent aujourd'hui de manière très indépendante des activités diversifiées et peu contrôlées par les pouvoirs publics". Il faudrait donc envisager un "recadrage", et un "recentrage".

Publiez votre commentaire

24 commentaires

a votre avis quel est le

Portrait de jezequel

a votre avis quel est le salaire mensuel d'un cheminot ? combien de cheminots vont en vacances?

combien de cheminots possèdent un véhicule en bon état ? les billets de train ne concernent pas les TGV , le but à l'époque était que chaque cheminot puisse partir en vacances en famille, et  c'était à la charge du Comité d'entreprise, pour les express ils payaient 10%, sur les rapides 25%, avec leurs maigres salaires ils allaient en vacances voir la famille. Les chiffres donnés par la Cour des comptes me semblent exagérés!!! s'il faut trouver des abus c'est à l'edf avec l'electricité au rabais qu'il faut critiquer car même la haute hiérarchie en bénéficie.Le statut d'edf a été décidé en 1945, il devait être renégocié au bout de 50 ans, pas un seul haut cadre n'a renegocié le statut ni le % ahurissant perçu par le CE ni pour l'électricité presque gratuite. un accord secret avec la cgt et pschitt EDF a continué d'avoir la paix sociale ! EDF va se rattrapper sur les compteurs neufs, ils devaient les poser gratiutement, chacun va les payer au minimumm 230€. Elle est pas belle la France ?

Votez pour ce commentaire: 

Cour des Comptes qui, elle

Portrait de hourdouillie

Cour des Comptes qui, elle aussi, participe gouffre financier  car, à quoi cela sert de payer "" ces contrôleurs"" si leurs constatations ne sont pas OBLIGATOIREMENT suivies d'effets !!!

Votez pour ce commentaire: 

ils ont naturellement omis de

Portrait de thorel

ils ont naturellement omis de nous parler de LEURS AMIS AU SENAT ce gouffre financier MARCHONS SUR LE PALAIS DU LUXEMBOURG ET REDUISONS LE (LES)EN MIETTES!

Votez pour ce commentaire: 

On a coutume de dire, "le

Portrait de Jipé 380

On a coutume de dire, "le rapport de la Cour des Comptes n'est jamais suivi d'effet, la C.des C. devrait avoir le pouvoir de contrainte sur nos dirigeants".

Il faut considérer, à mon avis que si c'était le cas, la C. des C. ne dévoilerait pas le dixième de ce qu'elle met à jour. Et c'est bien parce qu'ils savent tous celà que ça fonctionne ainsi.

Cette institution est composée de politicards et de bobos, rien de très original par rapport aux journalistes qui nous mentent statutairement (sinon chômeurs).

Votez pour ce commentaire: 

Ces rapports ne servent à

Portrait de rabolio83

Ces rapports ne servent à rien et ne changent rien à part amplifier le dégout des citoyens face aux politiciens.

Votez pour ce commentaire: 

c'est aussi surtout " l'après

Portrait de robine45

c'est aussi surtout " l'après", quand ils s'en vont tous ces gens du gouvernement, là il y aurait une vraie économie à faire, car quand ils seront à la retraite ils vont la toucher leur retraite alors pourquoi s'en vont-ils avec tous ces avantages ??

pour ceux qui travail les réductions ok normal, mais de là à faire vivre toute la famille quand d'autres ne peuvent pas prendre le train car trop cher, il  a des limites

et l'autre Sarko s'il revient il va encore s'augmenter de salaire comme il l'a fait en rentrant et en partant grrrrr

Votez pour ce commentaire: 

La cour des comptes tire le

Portrait de ADIR

La cour des comptes tire le Signal d'alarme sur les dépenses publiques !

Elle en a omis une très importante et méconnue de tous les Français : Le coup de la vie politique !!!!

Qu'attend-on pour supprimer tous ces postes de parasites et ce qu'ils coûtent en fonctionnement et en retraites, pendant que l'on ponctionne les retraités qui ont apporté la richesse de la France et qui est délapidée par la politique.

Oui c'est vrai, la démocratie coûte chère. Mais où est la démocratie quand il y a des gens qui vivent dans la rue et qui crèvent la Faim. On a remplacé Louis XVI  et sa cour, par un Président de la République et sa Basse cour.............ça me fait Rire "LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE"

Elle est pour qui cette devise !!!

Votez pour ce commentaire: 

tout à fait d'accord, mais

Portrait de L.P

tout à fait d'accord, mais comme ont dit les loups ne se mangent pas entre eux : la caste politique s'auto-controle et ils s'arrangent entre eux avec toute la jet set, journalistes compris ; caisse noires légalisées, évasion fiscale (voir le livre de mr Dupont-Aignan " les voleurs de la république"). Les riches s'enrichissent et les pauvres qui produisent les richesse sont taxés à outrance. Mr Hollande dans sa jeunesse était au RPR; la majorité des français a mis au pouvoir un homme qui a ruiné sa région et si l'UMP repasse il vont mettre la retraite proportionnelle à 67 ans soit 72 ans pour la complète, de plus il veulent suprimer les 35 heures ce qui nous ferait travailler plus avec le même salaire et les RTT disparaitraient.

allez français réveille toi! Debout la république!

Votez pour ce commentaire: 

Et les avantages des

Portrait de philois

Et les avantages des "politiques" : députés, sénateurs, anciens présidents ou ministres, qu'attend la cour des comptes pour en évaluer l'importance ? Et les nomminations pour les copains, et les commissions "Théodule" ? Bref, pas un mot ! Ils sont toujours prêts à nous taxer de plus en plus, mais ils se gardent bien d'appliquer ce qu'ils préconisent à eux-mêmes ! Un exemple : pas de remplacement d'un fonctionnaire sur deux et dans le même temps on augmente le nombre de députés (sous Sarko) ! BREF : STOP !! à l'acharnement fiscal ! Ras le bol !

Votez pour ce commentaire: 

OK avec vous pour tous les

Portrait de ADIR

OK avec vous pour tous les avantages dans la politiques; il y a du nettoyage à faire  !!!

Mais rendons à François ce qui appartient à Francçois ....L'augmentation des députés ont le doit à

MITTERAND...............

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité