Revue du web
Avec L'Opinion
Le ministre des comptes publics affirme que l’administration se veut davantage comme un outil de conseil qu’un organe de sanction
Revue du web
Avec L'Opinion
Après avoir décroché le titre de champion d’Europe de la dépense publique en 2016, le président sortant a encore accru sa prodigalité en 2017
Vidéos à la une
Gérald Darmanin a exprimé, ce mercredi sur BFMTV, son souhait de voir les Français donner une majorité absolue au gouvernement à quelques jours du premier tour des élections législatives. Le ministre de l'Action et des comptes publics, étiqueté LR, a estimé qu'il n'était "pas gaulliste de souhaiter la cohabitation et de faire perdre du temps à la France".
Politique
Dimanche 14 mai, François Hollande a quitté l’Elysée avec un bilan très critiqué. Pourtant, il y a un domaine dans lequel il se distingue des autres anciens présidents.
Vidéos à la une
Anthony Morel nous propose des jeux vidéos qui nous envoient conquérir virtuellement l'Elysée en nous mettant dans la peau des candidats à la présidentielle. Avec Geopolitical simulator, par exemple, on nous demande de gérer un budget de campagne, d'élaborer des programmes précis. Et en basculant du côté obscur, on peut lancer une enquête pour trouver des scandales sur son adversaire ou financer des groupuscules violents. Tout cela en incarnant le candidat de son choix. Certains candidats ont même des jeux qui leur sont dédiés, tels que "En marche vers l'Elysée" pour Emmanuel Macron ou encore "Fiscal Kombat" pour Jean-Luc Mélenchon. - Bourdin Direct, du jeudi 16 mars 2017, sur RMC.
Vidéos à la une
La vigueur de l'économie apporte une bouffée d'oxygène aux finances britanniques. Muni de la traditionnelle mallette rouge contenant son discours, le ministre des Finances, Philip Hammond a profité de la présentation du budget aux parlementaires pour annoncer une révision à la hausse des prévisions de croissance 2017. 'Du fait de la force récente de l'économie, l'Office de responsabilité budgétaire a relevé sa prévision de croissance cette année de 1,4 à 2%,' a-t-il déclaré. La croissance plus vigoureuse devrait permettre à l'Etat britannique d'emprunter quelque 16 milliards de livres de moins que prévu sur l'année fiscale courant d'avril 2016 à mars 2017, année au cours de laquelle le Royaume-Uni devrait faire passer son déficit public sous la barre des 3% du PIB. Toutefois, la projection de croissance pour 2018 a été révisée à la baisse à 1,6% du fait des turbulences liées au Brexit. Chancellor: In 2018 growth is forecast to slow to 1.6%, before picking up to 1.7% in 2019, 1.9% in 2020, and 2% in 2021. #Budget2017 pic.twitter.com/nJ8XNjqJND- HM Treasury (@hmtreasury) 8 mars 2017 Aussi, à l'exception d'une aide aux structures sociales de soins et à l'éducation, le budget reste résolument économe. Some of the announcements from #Budget2017- click to pause. pic.twitter.com/liI5HeRdP4- HM Treasury (@hmtreasury) 8 mars 2017 Soutien fiscal aux entreprises 'Une économie forte a besoin d'un système fiscal juste, stable et compétitif, stimulant la croissance qui étayera notre prospérité future,' a martelé Philip Hammond. Ainsi, si les travailleurs indépendants, de plus en plus nombreux, verront leurs impôts augmenter, l'impôt sur les sociétés passera lui de 20 à 19% dès avril, pour être ramené à 17% en 2020. 'Pour rendre le Royaume-Uni plus attractif pour la recherche et développement, nous avons entendu les appels de l'industrie à une réduction du fardeau administratif,' a-t-il aussi annoncé, sans plus de précisions. Celui que les Britanniques appellent ' Phil l'épicier ' a dit vouloir faire honneur à son surnom. Sa priorité reste un déficit public inférieur à 2% du PIB à l'horizon 2020. 21 things you need to know about #Budget2017. https://t.co/bBSvzjKXBi- HM Treasury (@hmtreasury) 8 mars 2017 Avec AFP, Reuters.
Vidéos à la une
Le budget militaire de la Chine va augmenter de 7% cette année. Une hausse qui n'a rien de significatif, mais qui fait écho à l'augmentation de 10% des dépenses militaires américaines, annoncée par Donald Trump, soit plus de 50 milliards de dollards supplémentaires. La Chine, 2ème budget de défense de la planète, ne représente qu'un quart de celui des Etats-Unis. Cependant, ses initiatives en mer de Chine méridionale suscitent des craintes.La porte-parole de l'Assemblée nationale populaire (ANP), a voulu balayer ces préoccupations : regardez la dernière décennie, il y a eu tant de conflits, de guerres dans le monde, ce qui a causé un grand nombre de victimes et de... réfugiés démunis et sans abri. Quelle a été la responsabilité de la Chine? La Chine n'a jamais fait de mal à aucun pays. La Chine accroît ses dépenses militaires depuis les années 1980 pour combler son retard sur les armées occidentales. Cette hausse de 7%, similaire à l'an dernier, est l'une des plus faibles de ces 20 dernières années. Dans un contexte de croissance économique relativement basse pour la Chine, autour de 6.5 . Les dépenses militaires se maintiennent à 1.3 du PIB, comme les années précédentes. Avec agences
Vidéos à la une
Donald Trump s'apprête à prononcer son premier grand discours devant le Congrès américain. Face aux députés et sénateurs réunis, le 45ème président des États-Unis va évoquer les grands chantiers de son mandat placé sous le signe du protectionnisme : relance de l'économie, réforme fiscale, démantèlement de l'Obamacare, durcissement de la politique migratoire... Vers un budget axé sur la sécurité Et il prépare, en parallèle, son premier budget pour l'année 2018. Il a en esquissé les priorités ce lundi lors d'une rencontre avec des gouverneurs d'Etats : 'Ce budget sera essentiellement axé sur la sécurité publique et la sécurité nationale. Il comprendra une augmentation historique des dépenses de défense afin de reconstruire une armée des États-Unis qui s'est appauvrie, à une époque où nous en avons particulièrement besoin.' Pour 2018, le président américain envisage d'augmenter de 9 % les dépenses militaires, pourtant déjà les plus élevées de la planète. Dans le même temps, il entend réduire les budgets de secteurs jugés, non prioritaires, comme l'environnement ou encore la diplomatie et l'aide internationale, ce qui inquiète d'anciens hauts gradés de l'armée. De telles coupes budgétaires pourraient entraîner l'hostilité du Congrès, selon Benjamin Friedman, chercheur en études de défense et de sécurité intérieure au Cato Institute : 'Je doute que le budget soit approuvé tel quel. Si les démocrates sont d'accord, par principe, pour augmenter le budget de la défense, ils n'accepteront pas en revanche une réduction massive des budgets de l'Agence de protection de l'environnement et du Département d'état.' Les démocrates font bloc contre Trump Les démocrates ont promis un front uni pour bloquer ou ralentir certaines réformes, notamment toutes celles relatives aux droits civiques. Nancy Pelosi, la leader du Parti démocrate à la Chambre des représentant, a tiré à boulets rouges sur les mesures du président Trump liées à l'immigration : 'Le décret contre les musulmans et les réfugiés déshonore nos valeurs, enfreint notre Constitution et sape le combat de notre nation contre le terrorisme. Le président a lancé une procédure d'expulsion cruelle, qui va déchirer des familles et a extirpé des immigrés, respectueux de la loi, des églises, des tribunaux et des écoles.'' En plus de l'opposition démocrate, Donald Trump pourrait faire face à l'hostilité d'une partie des républicains, qui disposent d'une courte majorité au Congrès. Le président américain pourrait être contraint de faire des concessions. Avec AFP
Conso
Le label ‘’Approuvé par les Familles’’ a présenté cette semaine une étude révélant le coût moyen d’un enfant en 2016. De plus en plus, les parents impliquent leurs enfants dans le choix des achats.
Politique
La Cour des comptes repproche à Bernard Cazeneuve, Jean-Yves Le Drian et Ségolène Royal des d’irrégularités concernant environ 300 millions d’euros de crédits budgétaires.
Impôts
Baisse de l’impôt sur le revenu, surtaxe d’habitation… Voici ce que le Budget 2017 prévoit de changer pour les contribuables français.  
Société
Le budget du palais présidentiel a été adopté lundi par l'Assemblée nationale. Selon le socialiste René Dosière, la présidence de la République ne coûte que quelques "baguettes" par an par foyer.
Politique
Le dernier budget du quinquennat de François Hollande a été dévoilé mercredi. Comme chaque année au niveau des ministères, il y a les gagnants et les perdants...
Actualités
Une étude relayée par le site Europe1.fr permet d'estimer le budget moyen à prévoir par jour si vous partez en vacances cet été.  
Vidéos Argent/Bourse
Lorsque l'on évoque les économies budgétaires, les engagements sont souvent pris avec force et conviction... Mais, dans les faits, ils sont rarement tenus : l'année dernière, les 21 milliards d'économies prévus par le gouvernement se sont limités... à 12 milliards. Et pour la Cour des comptes, le constat est sensiblement le même cette année. Le plan de départ - économiser 50 milliards sur trois ans - semble désormais bien difficile à honorer. Le gouvernement a donc fait le choix d'y renoncer, notamment parce que des dépenses nouvelles ont été ajoutées, notamment militaires.
Vidéos Argent/Bourse
Face à la diminution des dotations de l'État, la mairie de Loon-Plage a décidé de ne pas augmenter les impôts mais de tailler dans le budget. Objectif : 300 000 euros d'économie. Et pour ce faire, les habitants sont appelés voter pour choisir les coupes budgétaires à réaliser. Augmenter le prix de la cantine, maintenir ou réduire le fleurissement de la ville, ils vont devoir trancher.
Vidéos à la une
Lors de la clôture du congrès des maires de France, François Hollande a annoncé que la baisse des dotations aux collectivités sera finalement divisée par deux, soit un cadeau d'environ un milliard d'euros. En cette période pré-électorale et de tensions sociales, François Hollande a bien fait de céder aux revendications des maires. Ces derniers sont actuellement les seuls élus à qui les citoyens font confiance. De plus, ils font preuve d'une assez bonne gestion financière. Une forte réduction des dotations forcerait les collectivités locales à couper leurs investissements, ce qui pénaliserait l'ensemble de l'économie. - Bourdin Direct, du vendredi 3 juin 2016, sur RMC.
Vidéos Argent/Bourse
Les dotations de l'Etat aux communes ont fondu, comme c'est le cas au Mans : moins 7% l'an dernier. L'objectif est donc clair pour le maire Jean-Claude Boulard : faire des économies ! Une situation qui l'oblige à prendre des décisions difficiles ou encore de se défaire du patrimoine pour éviter d'augmenter les impôts...
Vidéos à la une
François Hollande a annoncé jeudi devant le congrès des maires de France une diminution "de moitié de l'effort demandé aux communes et aux intercommunalités en 2017" ainsi que la reconduction du fonds d'investissement d'urgence pour les communes, qui sera "porté à 1,2 milliard d'euros". tLe chef de l'Etat a également annoncé "une loi spécifique" pour la réforme de la Dotation globale de fonctionnement (DGF), principale contribution de l'Etat aux collectivités. Il s'agissait de deux des revendications des maires. Le fonds d'investissement était doté d'un milliard en 2016.
Vidéos à la une
À TORT OU À RAISON. Invité d'Europe 1 ce mardi, le député européen Les Républicains Brice Hortefeux a dénoncé "un trucage" de Bercy sur le budget. S'il a raison sur les chiffres, sa vision et ses mots demeurent personnels. Dans le rapport de la Cour des comptes, "rien ne ressort comme tel" sur un éventuel "trucage", a expliqué en plateau la journaliste de LCI Ségolène Chaplin.
Vidéos à la une
Entretien avec Jean-Pierre Bataille, conseiller régional délégué au budget.
Vidéos à la une
Cette semaine dans "Bureau Politique", le secrétaire d'État chargé du budget Christian Eckert accueille Christophe Jakubyszyn. Amateur de gâteaux lorrains, il explique que sa belle-mère confectionne des Spritz pendant les fêtes de Noël. Il a l'habitude d'en ramener pour ses proches collaborateurs, et d'en mettre parfois sur la table pendant les arbitrages sur les budgets alloués à ses collègues du gouvernement.
Vidéos Argent/Bourse
Pour la première fois depuis l'élection de François Hollande, le budget annuel de l'Elysée a augmenté. Entre celui de 2014 et celui de 2015, une hausse d'environ un million d'euros a été enregistrée. Et comme l'inflation a été quasiment nulle, cette augmentation ne se justifie donc pas par la hausse des prix. Comment l'Elysée explique-t-il ses dépenses supplémentaires ? Malgré cette hausse, François Hollande a-t-il fait baisser le budget de l'Elysée par rapport à ce qu'il en était sous Nicolas Sarkozy ? - La mise au net de Pierre Kupferman, rédacteur en chef de BFMbusiness.com. - 12h L'heure H, du vendredi 27 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Cette semaine dans "Bureau Politique", le secrétaire d'État chargé du budget Christian Eckert accueille Christophe Jakubyszyn. Il raconte comment se déroulent les réunions avec ses collègues du gouvernement. "Ce sont des réunions sont compliquées parce qu'il faut trouver des économies et prendre des décisions", explique-t-il.
Vidéos Argent/Bourse
Bruno Van Haetsdaele vient présenter Linxo. Une application qui permet de lutter contre son découvert bancaire. Contrairement aux relevés classiques papiers, elle catégorise les dépenses et permet de voir chaque mois où l'utilisateur dépense le plus. Une notification est même envoyée en cas de risques et un service prévisionnel est incorporé.
Vidéos à la une
Retour sur la séance plénière du conseil régional. La majorité a présenté le rapport d'orientation budgétaire face à l'opposition qui n'a pas caché son mécontentement.
Vidéos à la une
Les élus PS et FN ont boycotté le vote du budget à la Région, estimant que les conditions n'étaient pas réunies pour débattre correctement.
Vidéos à la une
Les collectivités locales doivent faire face à la baisse inexorable des dotations de l'État. Pour équilibrer la balance, beaucoup d'entre elles cherchent par tous les moyens à faire des économies. Le département des Alpes-Maritimes a ainsi pris la décision d'augmenter, depuis le 1er janvier, le temps de travail de ses agents. La mesure est vécue comme une injustice pour de nombreux agents, mais le bilan est déjà positif.
Vidéos à la une
Les conseillers départementaux du Nord votent le budget pour l'année 2016. Entre leurs mains, une enveloppe de 3.7 milliards d'euros.
Vidéos à la une
Le budget 2016 du Nord va être voté. Le budget global devrait comprendre toutes les dépenses du département en matière de RSA, le fonctionnement des collèges et l'aide aux personnes âgées ou handicapées.

Pages

Publicité