Selon le Daily Telegraph, le président de l’UEFA, Michel Platini, serait impliqué dans une affaire de corruption. Cette dernière concerne l’attribution de l’organisation de la coupe du monde 2022 au Qatar. Plus de détails.

©CC/Wikicommons

L’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar fait à nouveau couler de l’encre. Le Daily Telegraph affirme que Michel Platini serait impliqué dans l’affaire. Ce dernier aurait rencontré le Qatari Mohamed Bin Hammam, membre exécutif de la Fifa radié en 2012 pour corruption.

Lire aussi : Pour Michel Platini, les Bleus "n'ont pas une bonne image, mais ils marquent des buts"

Une corruption avérée ?

Le journal anglais explique par ailleurs avoir les preuves de cette rencontre, laquelle s'est faite en privé un mois seulement avant le vote d’attribution de la compétition. Le rendez-vous aurait eu lieu à Zurich (Suisse) le 2 décembre 2010 .

Le Sunday Times (article payant) a, quant à lui, récemment révélé la somme qu’aurait versé le Qatari aux responsables de la FIFA afin que ces derniers votent pour la candidature de son pays. L’hebdomadaire estime à 5 millions de dollars, les pots-de-vin donnés aux membres du comité exécutif de la fédération.

Publicité
Selon la FIFA, l’enquête sur les attributions polémiques des Mondiaux 2018 à la Russie et 2022 au Qatar, doit rendre ses conclusions d’ici le 9 juin. L’occasion pour le président de la FIFA, Joseph Blatter de ne pas avoir de révélation gênante à gérer pendant le Mondial du Brésil, lequel commence le 10 juin prochain.

A voir sur ce thème : Michel Platini demande aux Brésiliens de ne pas manifester pour la Coupe du Monde

mots-clés : Corruption, Qatar, Bleus, Demande

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité