Ecouter l'article :

Dimanche 6 juin, les corps de deux retraités sont retrouvés à leur domicile de Notre-Dame de Riez (Vendée). D'après les premiers éléments de l'enquête, une simple dispute familiale aurait tourné au sordide fait-divers.
Vendée : un fils avoue avoir "massacré" ses parents à coup de béquillesIstock

En Vendée, la petite commune de Notre-Dame de Riez a été le théâtre d'un atroce fait divers. Le dimanche 6 juin, un homme se rend chez ses voisins à la demande de la famille de ces derniers... Comme le rapporte Le Dauphiné Libéré, les enfants d'un couple de personnes âgées s'inquiètent de ne plus "avoir de nouvelles de leurs parents" les jours précédents. 

La suite des faits est ensuite rapportée par la procureure de la Roche-sur-Yon. "Le voisin, à la demande de la sœur du mis en cause, s'est rendu au domicile des victimes le dimanche un peu avant 9h et le fils a ouvert la porte en disant qu'il avait tué ses parents", fait savoir Emmanuelle Lepissier. 

Le suspect mis en examen pour "acte de torture et de barbarie"

Le suspect habite en fait sur place et plus précisément "dans un mobil-home au fond du jardin", selon les informations du média local. D'après la procureure, tout serait d'abord parti d'une "une dispute" autour "d'un motif futile". Par la suite, les choses auraient totalement dégénéré pour se transformer en un terrible bain de sang. 

Le fils des victimes a ainsi lui-même reconnu "avoir frappé ses parents à coups de béquille". Ce dernier  les aurait tout simplement "massacrés" selon ses propres mots. 

C'est dans le calme que les forces de l'ordre ont appréhendé l'auteur présumé des faits. Suite à sa garde à vue, cet homme de 37 ans a été mis en examen "pour meurtre et acte de torture et de barbarie sur ascendant", rapporte Le Dauphiné Libéré

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Vidéo : Cauchemars : que signifient-t-ils ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.