Les Isérois ont ressenti, tard dans la nuit de lundi à mardi, un tremblement de terre de quelques minutes. Après quelques heures de calme, une réplique plus légère a suivi, causant de nouveau quelque frayeur aux riverains !
© CC/Wikimedia Commons / Illustration

"Une déflagration", "un fort grondement". C'est ce que les Isérois ont entendu mardi, vers 2h45 du matin, lorsqu'un tremblement de terre a frappé leur région ! Leurs témoignages ont été recueillis par le site du Bureau central sismologique français. La secousse n'a pas été longue, mais elle a été relativement forte. Les données préliminaires du Réseau National de Surveillance Sismique (RéNaSS) lui donnent une magnitude de 3,5 sur l'échelle de Richter.

Loin d'être habitués aux séismes, les habitants de La Tour-du-Pin, d'Apprieu et de Le Grand-Lemps, communes iséroises particulièrement proche de l'épicentre, ont pourtant subi une réplique vers 5h49. Celle-ci n'a cependant atteint que 2,1 de magnitude.

À lire aussi –Bretagne : séisme dans le nord du Finistère !

"Un gros camion contre la maison"

Sur le site du Bureau central sismologique français, les témoignages étaient plutôt imagés. Les Isérois ont évoqué le passage d'"un gros camion contre la maison", le bruit d'"un gros coup de vent" ou encore celui d'"un rocher qui tombe sur le sol".

Heureusement pour les riverains, ces tremblements n'ont pas causé de dégâts majeurs, assureLe Dauphiné Libéré. On ne déplore en effet ni mort, ni blessé, et les bâtiments sont intacts.

Vidéo sur le même thème – Séisme et alerte au tsunami en Océanie

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Nordahl Lelandais : une nouvelle plainte déposée pour la mort d'un jeune homme de 18 ans