La présidente du Parti chrétien-démocrate s'est récemment confiée au magazine Charles sur des sujets intimes. Découvrez ce qu'elle a dit !
©AFPAFP

© AFP

On ne l’imaginait pas forcément comme ça. D’ordinaire présentée comme une farouche protectrice des valeurs traditionnelles, Christine Boutin s’est véritablement mise à nu dans les colonnes du Charles. Interrogée pour la sortie du 9e numéro de ce trimestriel consacré à la politique et au sexe, la présidente du Parti chrétien-démocrate n’a pas hésité à aborder différents pans de sa vie intime. "On s’image que je suis une bonne femme dans le formol (…), mais je suis comme tout le monde, j’aime la vie. La sexualité fait partie de la nature humaine. Je ne dis pas : Mettez votre ceinture de chasteté ! Bien au contraire", a-t-elle déclaré.

"Je ne suis pas quelqu’un d’incestueux"Souvent moquée pour s’être mariée avec son cousin, Louis Boutin, la candidate aux élections européennes a ensuite affirmé qu’elle n’y voyait "aucun mal". Répondant à ses détracteurs, Christine Boutin a souligné : "Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à se marier avec son cousin germain. Ni la République ni ma religion ne me l'interdisent ! Cela fait belle lurette qu'il n'est plus mon cousin ! Des cousins, j'en ai d'autres, je ne me suis pas mariée avec eux ! (...) C'est ce que sous-entendent ces personnes (qui la critiquent, NDLR) qui me blesse". Et celle-ci de marteler : "Elles sous-entendent l'inceste. Je ne suis pas quelqu'un d'incestueux".

"J'ai des amis homosexuels. (...) Ils sont pécheurs comme je le suis"Quant au mariage homosexuel, auquel elle s’est virulemment opposée l’année dernière, Christine Boutin a tenu à apporter quelques précisions. "Je n'ai jamais condamné un homosexuel. L'homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n'est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné. (...) J'ai des amis homosexuels. (...) Ils sont pécheurs comme je le suis, on est tous pêcheurs. Je suis dans le péché, moi aussi, je suis une pécheresse, mais vous ne me verrez jamais faire l'apologie d'un péché", a-t-elle affirmé.

"Qu’est-ce qu’il y a d’extraordinaire à ce que DSK saute une fille ?"Enfin, amenée à rebondir sur Dominique Strauss-Kahn et les affaires scandaleuses qui l’ont frappé ces trois dernières années, Christine Boutin a confié qu’elle n’excluait pas un "complot politique". "Qu’est-ce qu’il y a d’extraordinaire à ce que DSK saute une fille ? Je pense qu’il en a sautées pas mal ! Pourquoi joue-t-on le patron du FMI sur un truc pareil ?", s’est-elle interrogée, avant d’ajouter : "Il y a du reste quelque chose qui, honnêtement, me paraît toujours bizarre dans cette affaire. Vous savez, en politique, tout est permis pour tuer. On utilise tout. Qu’on mette en cause la responsabilité du patron du FMI sur une affaire de coucherie…"

Pour lire d'autres révélations chocs de Christine Boutin, rendez-vous dans les kiosques.

Vidéo sur le même thème : Christine Boutin attaquée en pleine interview

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : Christine Boutin attaquée en pleine interview

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.