Le maire de Béziers a envoyé une lettre à l’ensemble des députés pour qu’ils légifèrent sur la question. Sa démarche est soutenue par une majorité de Français favorables à ce genre de statistiques.

Dans la foulée de sa victoire sur une association antiraciste, déboutée par le tribunal administratif de Montpellier suite à l’affaire "des fiches", Robert Ménard a envoyé une lettre à tous les députés.

Dans cette missive que le Huffington Post s’est procuré, le maire de Béziers s’adresse aux parlementaires pour qu’ils déposent une proposition de loi en faveur d’une légalisation des statistiques ethniques. Actuellement, celles-ci sont interdites en France, mais autorisées dans certains cas, principalement pour des recherches sociologiques.

Dans la lettre, l’ancien président de Reporters sans frontières déclare : "Je ne peux imaginer que je sois le seul maire de France qui ait procédé à un tel calcul. Mais assurément, je suis le seul à l’avoir dit." Puis, il livre son argument pour légiférer en la matière : "Que l’on se félicite de l’immigration ou qu’on s’en inquiète, notre république ne peut pas continuer à installer des politiques sans connaître exactement la réalité statistique auxquelles on prétend les appliquer."

Six Français sur dix favorables à une loi

Si le maire de Béziers a été la cible de nombreuses personnes ces temps-ci, il peut compter sur le soutien d’une majorité de Français dans sa démarche. En effet, selon un sondage OpinionWay pour le magazine Valeurs actuelles, 59% des Français se déclarent favorables à l’élaboration de statistiques ethniques. Parmi ces personnes, 27% se disent "très favorables" et 32% "favorables". A l’inverse, 20 % se sont "plutôt défavorables" et 21% "tout à fait défavorables".

Chez les personnes favorables ou défavorables aux statistiques ethniques, on note une même proportion entre les habitants d’Ile-de France (61%/39%) et ceux de province (59%/41%). Mais, dans l’ensemble, les hommes y sont plus favorables que les femmes (64% contre 55%).

Publicité
S’agissant des sympathisants politiques, 94% des partisans du FN sont "favorables", suivis des UMP (75%), de l'UDI/Nouveau centre (64%) du MoDem (54%) d'EELV/Les Verts (49%) du PS (36%) et du PC/Parti de gauche (33%).

 Vidéo sur le même thème : Robert Ménard : "la justice fonctionne bien en France"

mots-clés : Robert ménard

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité