Dans une vidéo publiée par l'association L214, Sophie Marceau interpelle les députés pour qu'ils votent "oui" au projet de loi concernant l'interdiction de l'élevage de poules en batterie, rapporte franceinfo.
Sophie Marceau apporte son soutien à L214. ©AFPAFP

Des poules privées de "comportement essentiel"

L214 vient de diffuser une nouvelle vidéo choc d'un élevage de poules pondeuses dans les Côtes-d'Armor en Bretagne. Sur les images, tournées en mars 2018 selon l'association et en caméra cachée, on peut y voir des animaux vivant en cage et dans le noir. Certaines poules sont dans un état de décomposition avancée. Cette vidéo est commentée par l'actrice Sophie Marceau. Elle détaille avec un ton glacial les conditions de vie effroyables de ces animaux, rapporte franceinfo. "Les poules sont privées de comportement essentiel comme explorer leur environnement, gratter le sol ou étendre leurs ailes tout simplement", explique-t-elle.

Vers l'interdiction de l'élevage des poules en batterie ?

Dans cette vidéo, l'actrice souhaite avant tout interpeller les députés qui vont examiner, à partir du 22 mai prochain, un projet de loi qui pourrait interdire l'élevage des poules en batterie. "Nous comptons sur vous pour mettre fin à ce supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses. (...) Individuellement, collectivement, nous devons agir, car nous ne pouvons plus tolérer d'être complices de la maltraitance des animaux, contraire à nos valeurs, à notre éthique et au respect du vivant".

Dans un communiqué dont franceinfo se fait l'écho, L214 estime que plus de 180 000 poules pondeuses se trouvent dans cet élevage de Bretagne. "Clairement, l’inspection quotidienne obligatoire des poules n’est pas réalisée (...) Des cadavres de poules momifiés bloquent la circulation des œufs et l’état de saleté de l’élevage est manifeste", écrit l'association qui demande que le vote sur les amendements concernant l'interdiction de l'élevage des poules en batterie soit public. Depuis plusieurs semaines, L214 multiplie la diffusion de vidéos chocs pour tenter de réveiller les consciences. Rien qu'en une semaine, deux autres vidéos ont été publiées.

EN VIDEO - Poules : après la vidéo de L214, l'élevage de l'Ain sera vidé