Irlande : une fosse septique en guise de cimetière pour nourrissons©CC (illustration)
Ce sont près de 800 cadavres de nouveau-nés qui ont été mis à jour dans la fosse septique d'un couvent irlandais. Une macabre découverte qui replonge le pays dans le plus noir de son passé.

©

Le couvent irlandais de Tuam a été le théâtre d'une macabre découverte. On parle de 796 corps bébés retrouvés, abandonnés ici parce que leur mère était enceinte sans être mariée et inhumés dans le plus grand secret, au creux même d'une ancienne fosse septique. De 1925 à 1961, dans l'Irlande ultra catholique de l'époque, il était coutume que les jeunes femmes tombées enceintes hors mariage y viennent donner naissance dans la plus grande discrétion afin que leur progéniture puisse être adoptée. Mais, près de 50 ans après la fermeture de l'établissement, autrefois dirigé par les soeurs du Bon Secours, la vérité refait surface.

Publicité
Publicité

Un monument pour le souvenir
Des documents historiques prouvent des faits de néglicences et de mal-nutritions sur ces enfants ce que confirme, au Daily Mail, une femme ayant vécu au sein dudit établissement. Cette dernière va même plus loin disant que ceux ayant contracté rougeole, tuberculose et autre pneumonie étaient livrés à eux-mêmes et que seuls ceux qui restaient en bonne santé avaient une chance de pouvoir aspirer à un meilleur avenir grâce à l'adoption.
Une mauvaise publicité pour l'Eglise catholique iranlandaise qui n'entend pas ne pas à réagir face à ce drame. Cette dernière a donc, naturellement, annoncé la construction prochaine d'un monument commémoratif portant le nom des près de 800 enfants disparus, sur le site même de l'ancien couvent.

Vidéo sur le même thème : Extrait du film Philomena qui aborde le sujet des "filles mères" irlandaises