Après plusieurs mois de conflit plus ou moins larvé pour l'héritage de leur père, Laura Smet et David Hallyday essuient une sévère déconvenue. Cette fois-ci, le coup est porté par le président de la Warner Music France.
AFP

Coup dûr pour les ainés Hallyday : le droit de regard sur l'album posthume enterré

Entre David Hallyday, Laura Smet et leur belle-mère, la guerre continue. Elle fait même rage. Récemment, Laura Smet avait montré les griffes en s’affichant auprès du "roi des forains" qui lui a remis un chèque de 90 000 euros, semant un peu plus la discorde. Toutefois, elle et son frère essuient aussi des coups… Et cette fois il est porté par Thierry Chassagne, le président de Warner Music France.

A lire aussi :Laeticia Hallyday : on sait combien l'album de Johnny pourrait lui rapporter

Dans une interview qu’il a accordé au Figaro, Thierry Chassagne aborde notamment le sujet qui fache : la sortie du dernier album de Johnny Hallyday, qui devrait s’intituler "Je te promets", comme l’indique Gala, comportera dix titres inédits. Le défunt rockeur chante sur plusieurs thèmes assez universels, comme l’amour, la mort ou le pardon. Selon son manager, Sebastian Farran, il s’agirait de "son album le plus personnel".

L’album sortira d’ici l’automne, "entre octobre et novembre" a confirmé le président de Warner Music France à nos confrères du Figaro. Ce faisant, il enterre définitivement la demande de droit de regard des aînés Hallyday qui souhaitaient écouter les titres et pouvoir éventuellement procéder à des arrangements. "L'album n'est pas bloqué par la justice. Il y a eu une demande dans ce sens mais la justice l'a rejetée", indique Thierry Chassagne, très factuel. Selon lui, si la justice a rejetté la demande de Laura Smet et David Hallyday, c’est précisément parcque "tout le monde a vu que Johnny était très impliqué dans cet album". "Cet album lui tenait vraiment à cœur. C’est d’ailleurs un disque exceptionnel", poursuit-il.

Coup dûr pour les aînés Hallyday : un des albums les plus rentables de la carrière de Johnny ?

David Hallyday, qui a eu l’occasion d’écouter une maquette de l’album, semble partager cette analyse musicale. Dans une interview accordée à La Voix du Nord, il disait avoir écouté "deux titres dans al voiture avec pas mal de bruit derrière". Selon lui, ce qui ressort "c’est que la voix de mon père est exceptionnelle (…). On a cette voix riche et forte qu’on retrouve sur tous ses albums. C’est difficile d’en dire plus car c’était des maquettes mais en tout cas, quelle voix !"

Par ailleurs, la vente de l’album pourrait rapporter jusqu’à 3,5 millions d’euros à Laeticia Hallyday, comme l’indiquait Planet  fin avril.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.