C’est un rapport édifiant que vient de dévoiler l’Unicef. Plus de 3 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté en France, et parmi eux 30 000 sont sans domicile fixe.

Des chiffres qui font froid dans le dos. L’Unicef dresse ce mardi un véritable constat d’échec. "En dépit d'efforts considérables, la France échoue en partie à l'égard de l'enfance et de la jeunesse et ce sont les plus fragilisés par la pauvreté, l'exclusion sociale, les discriminations, mais aussi par cette période si particulière qu'est l'adolescence, qui en payent le plus lourd tribut", a déploré sa présidente Michèle Barzach. En effet, selon un rapport publié dans la matinée, plus de trois millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté. Un chiffre qui cache une grande misère : 30 000 sont sans domicile fixe, 9 000 habitent dans des bidonvilles et 14 000 décrochent chaque année de l’école.

Les enfants migrants parmi "les plus vulnérables"

Publicité
Une situation qui toucherait non seulement les ressortissants français mais également les migrants. Selon l’Unicef, ces derniers comptent d’ailleurs parmi "les plus vulnérablesé". "Malgré les recommandations des experts du Comité des droits de l'enfant et les alertes répétées du monde associatif, la prise en compte des droits de ces enfants reste encore tout à fait insatisfaisante menant à des situations indignes", déplore Michèle Barzach. Cette dernière demande ainsi, entre autres, que les tests osseux utilisés pour déterminer l’âge des mineurs étrangers soient abandonnés. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité