De nouvelles étapes attendent Jonathann Daval, le meurtrier présumé de son épouse Alexia, dans le cadre de l'instruction de cette affaire. Avec peut-être des rebondissements à la clef...

Les prochaines étapes clef de l’affaire Daval : une confrontation générale avec la famille d’Alexia

Réclamée par son beau-frère, Grégory Gay, puis par ses beaux-parents, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, la confrontation avec Jonathann Daval, le meurtrier présumé de son épouse Alexia, aura lieu le 7 décembre, rapporte 20 Minutes.

Publicité

La rencontre est prévue en deux étapes. L’informaticien de 34 ans rencontrera, successivement et séparément, Stéphanie, la sœur d’Alexia, en compagnie de son mari Grégory Gay à 9h30, puis les parents d’Alexia à 11h30, précise Le Parisen. A l’issue de ces face-à-face, ils pourraient tous être réunis.

Publicité

Cette double confrontation s’effectuera en présence des avocats de chaque partie, mais surtout elle sera dirigée par le juge d’instruction en charge du dossier. Ce magistrat du tribunal de Besançon (Doubs) a d’ailleurs prévu de recevoir le mis en examen seul au préalable, le 29 novembre. Cette seconde audition depuis son incarcération a certainement pour objectif de vérifier qu’il maintient sa dernière version des faits livrée fin juin.

En effet, après avoir avoué le meurtre lors de sa garde à vue, Jonathann Daval s’était par la suite rétracté pour accuser son beau-frère d’avoir étranglé la joggeuse de 29 ans. Invoquant même un "pacte secret" de la famille pour dissimuler les faits.

A lire aussi : En prison pendant 4 mois, il touche plusieurs milliers d'euros

Les prochaines étapes clef de l’affaire Daval : le refus de participer à une reconstitution

Une cinquième version sur laquelle s’appuie le principal suspect pour refuser une reconstitution. Jonathann Daval a accepté les confrontations avec les parties civiles, cependant, il "refuse en l’état toute participation à une quelconque reconstitution puisqu’il conteste les faits", indique son avocat Me Randall Schwerdorffer à 20 Minutes.

Incarcéré à la maison d’arrêt de Dijon, Jonathann Daval est mis en examen pour le meurtre de sa femme Alexia dont le corps a été retrouvé en partie calciné dans un bois proche de Gray-la-Ville (Haute-Saône), lieu de résidence du couple.

Lui qui avait signalé la "disparition" de son épouse s’était présenté en veuf éploré pendant trois mois avant d’être interpelé par les enquêteurs ayant réuni des "éléments accablants" à son encontre. S’il est reconnu coupable, Jonathan Daval encourt la réclusion criminelle à perpétuité.