Le suspect de l'attaque au camion sur un marché de Noël à Berlin a nié être l'auteur de l'attentat qui a tué 12 morts dans la soirée de lundi. De son côté, la police allemande n'est pas sûre d'avoir arrêté le chauffeur du véhicule. 

Dans la nuit de lundi à mardi, un homme à bord d'un camion a semé la terreur dans un marché de Noël de Berlin, faisant 12 morts et des dizaines de blessés.

Dans la foulée de cette attaque analogue à celle de Nice le 14 juillet dernier, la police allemande a indiqué avoir intercepté le principal suspect de cet attentat. Selon le quotidien Bild, il s'agit d'un Pakistanais de 23 ans qui aurait suivi la route des Balkans pour arriver en Allemagne en provenance du Pakistan ou d'Afghanistan. "Il est arrivé en Allemagne à la Saint Sylvestre, le 31 décembre 2015, et a été enregistré avant de réapparaître à Berlin en février", a confirmé le ministre de l'Intérieur allemand Thomas de Maizière. Sa demande d'asile "n'avait pas encore été tranchée", l'individu n'ayant pas pu être interrogé par les autorités compétentes, notamment en raison de l'absence d'un traducteur, a-t-il dit.

Angela Merkel évoque un demandeur d'asile

L'homme arrêté s'appelle Navid B., selon Bild, est pourrait avoir vécu dans un hangar de l'ancien aéroport de Tempelhof, reconverti en centre d'accueil pour réfugiés. Une opération policière  a eu lieu dans ce centre  dans la nuit de lundi à mardi, en vain. Le principal suspect est né le 1er janvier 1993 à Turbat, dans le sud-ouest du Pakistan. D'après plusieurs médias allemands, il n'était pas connu des services de renseignement, mais seulement de la police pour des délits mineurs.

A lire aussi - Attentat à Berlin : comment un homme (très) courageux a permis d’arrêter le suspect

La chancelière allemande, Angela Merkel, a confirmé que le suspect était un demandeur d'asile lors d'une allocution mardi matin, déclarant : "Je sais que cela serait pour nous particulièrement difficile à supporter s'il se confirme que cet acte a été commis par une personne qui a demandé à l'Allemagne protection et asile".

L'identité du terroriste n'est pas confirmée

Toutefois, les médias allemands font part d'un certain scepticisme sur la personnalité du principal suspect. Ce dernier a d'ailleurs nié avoir commis cet attentat. "Il nie le crime. L'enquête se poursuit", a déclaré le ministre allemand de l'Intérieur, indiquant par ailleurs que l'attentat n'avait pas été revendiqué. La police allemande ne sait d'ailleurs pas s'il y a une ou plusieurs personnes impliquées dans cet attentat. 

"Nous n'avons pas le bon", aurait affirmé une source policière au journal allemand Die Welt, qui ajoute que le vrai coupable serait armé et toujours en fuite. L e chef de la police de Berlin, Klaus Kandt, a affirmé lors d'une conférence de presse qu'il n'était "pas capable de confirmer" si l'homme arrêté était bien le conducteur du camion. Il a affirmé que la police n'en était "pas certaine" et que des "vérifications" étaient en cours.

Vidéo sur le même thème : Berlin : le déroulement des faits

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Il publie la photo de son cambrioleur et risque la prison !