Pompiers, facteurs... Tous les ans, ils frappent à votre porte pour la fameuse vente des calendriers. Mais beaucoup sont des malfaiteurs. Voici quelques conseils pour ne plus vous faire avoir. 
IllustrationIstock

Arnaque aux calendriers : restez sur vos gardes

Face aux nombreuses escroqueries liées à la vente de calendrier, le site du gouvernement vient de publier une série de conseils pour éviter d'acheter n'importe quoi à n'importe qui. 

Policiers, facteurs... Quand vient la fin d'année, ils sont nombreux à sonner à votre porte pour demander des étrennes ou vendre des calendriers. Pourtant, plusieurs cas d'arnaques ont été répertoriés en France : des escrocs se faisaient passer pour des facteurs afin de rentrer chez des particuliers et les voler.  

Si un individu se présente, n'hésitez pas à lui demander sa carte professionnelle. Il faut, bien évidemment, refuser de le laisser entrer chez vous. N'oubliez pas de signaler tout comportement suspect à la police, en composant le 17. Il est aussi bon de prévenir votre voisinage de ce genre de démarcharge, surtout les personnes âgées vivant seules. 

 A lire aussi :  LeBonCoin, Facebook, calendriers... Attention aux arnaques de fin d'année !

Arnaque de fin d'année : attention aux faux calendriers

Le gouvernement rappelle également que vous pouvez vérifier l'authenticité du calendrier grâce au logo officiel de l'institution qui figure sur ce dernier. Il est bon de rappeler que, pour les facteurs, l'argent récolté revient directement au vendeur. En effet, la vente de calendriers n'est pas assurée par La Poste mais bien de l'employé lui-même qui peut décider d'acheter puis revendre des calendriers.

Attention, sachez que les éboueurs, policiers et agents de l'eau ne vendent pas de calendriers, comme le souligne Le Point

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les ! (contenu sponsorisé)

Vidéo : Assurance maladie : comment ne pas vous faire arnaquer

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.