En Ariège, un médecin a été suspendu par l’ordre des médecins pour avoir organisé des rendez-vous coquins dans son cabinet. Explications.

Depuis le 13 novembre dernier, le cabinet médical d'un médecin généraliste situé dans l’Ariège est fermé. La raison ? Il organisait des rendez-vous coquins avec des femmes rencontrées via de nombreux sites de rencontres, explique le conseil départemental de l'ordre des médecins au Parisien. Le médecin se réservait chaque jour un créneau d'une heure voire plus, pour profiter avec ses amantes et dans la plus grande intimité de son cabinet médical. Au moment des faits, le médecin généraliste était marié.

Dénoncé par son (ex)épouse

Publicité
L’épouse du médecin à découvert le pot aux roses en tombant sur des lettres évocatrices et a pris la décision de le dénoncer à la chambre disciplinaire, le tout agrémenté d'une demande de divorce. Il s’agit là d’un "comportement jugé contraire ‘au principe de moralité’", comme l’a expliqué la chambre disciplinaire au Parisien. Cette dernière l’a également condamné le 29 septembre dernier, à une interdiction d’exercer pendant six mois dont trois avec sursis.

Le généraliste devra verser une amende de 1 500 euros au conseil départemental de l’ordre de la Somme, poursuit le quotidien. Son cabinet ne rouvrira qu’à partir du 13 février prochain.

En vidéo sur le même thème : Le saviez-vous: Des notaires et des médecins ont publié un guide de la dépendance


mots-clés : Médecin

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité