L'actrice Laura Smet, choquée par les abandons d'animaux l'été, lance un appel à la mobilisation pour la SPA
L'actrice Laura Smet en 2015 - CHARLY TRIBALLEAU / AFPAFP

Animaux abandonnés : 20 % d’augmentation en 2018

De plus en plus d’animaux sont abandonnés sur les routes l’été. Cette année 2018 encore les chiffres sont en augmentation de 20%, notamment en Ile-de-France. L’actrice Laura Smet, grande amie des bêtes, s’est émue de cette situation. Elle a ainsi fait savoir, sur son compte Instagram, qu’elle était « triste » et « outrée ».

"Ça me rend triste. Moi j’ai un animal de compagnie depuis neuf ans maintenant. J’ai toujours eu des chiens avec moi. Ça me brise le cœur, c’est une responsabilité un animal. Donc moi, ça m’inspire beaucoup de colère!", explique-t-elle sur BFMTV. Très investie dans la cause animale, l’actrice relaie souvent des photos de son chien, Chaplin, un border terrier. Elle avoue même avoir « exactement les mêmes sentiments » pour son animal que pour l’un de ses proches.

Animaux abandonnés : la chienne de Laura Smet lui a sauvé la vie

Il faut dire que Laura Smet entretient une relation très forte avec son animal de compagnie. Elle raconte qu’après avoir fait un malaise et être tombée, sa chienne a aboyé autant qu’elle pouvait. Ses cris ont alerté les voisins qui ont pu la secourir. L'actrice de 34 ans en témoigne elle-même : "Ma chienne m’a sauvé la vie et elle continue chaque jour à me remplir de bonheur. C’est ma meilleure amie, mon double même".

La fille de Johnny Halliday se dit prête à militer aux cotés de la SPA. « Si on s’y met tous, ça pourrait faire quelque chose ! Je lance un appel ! », a-t-elle déclarée à BFMTV.

 À voir aussi en vidéoAnimaux délaissés, refuges saturés… la SPA part en campagne contre l’abandon

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 3 % début novembre