Un nouveau rapport identifie certains des défauts du système de retraite français. En voici la liste.
Pension, qualité de vie... Ce qui pêche dans le système de retraite français

Le système de retraite français n’est pas parfait. C’est une évidence que confirme encore un nouveau rapport réalisé par l'établissement financier Natixis. Selon les experts de la banque, plusieurs points viennent grever le modèle de solidarité inter-générations de l’Hexagone ; qui pourrait d’ailleurs faire l’objet d’une réforme dès le début du prochain quinquennat. Plus d'informations à propos de ce classement international dans notre diaporama.

Nombreux, en effet, sont celles et ceux à vouloir au moins ajuster les modalités de la cessation d’activité. D’autres, en revanche, préféreraient nettement une transformation pure et simple de sa structure.

Les patrons de CroissancePlus, pour ne citer qu’eux, appellent de leurs vœux un modèle ne reposant pas que sur la répartition. A leurs yeux, il est indispensable d’en passer par une forme de “capitalisation pour tous”, ainsi que l’a déjà expliqué Planet. Une idée qui n’est pas sans présenter un certain nombre de limites, estime l’économiste Alexandre Delaigue

Réforme des retraites : quelles sont les transformations auxquelles il faudra possiblement s’attendre ?

Sans grande surprise, les candidats à l’élection présidentielle ont aussi fait part des transformations qui leur apparaissent nécessaires. Emmanuel Macron, par exemple, a plusieurs projets de réforme sur le feu. Certains relèvent essentiellement de l'ajustement paramétrique quand d’autres pourraient faire office de petite révolution. C’est le cas du régime universel qu’il défendait en début de quinquennat.

Jean-Luc Mélenchon, pour sa part, prône une retraite à 60 ans. Comme l’explique Ouest-France, il envisage de financer pareil changement via les hausses de salaire et l’investissement.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.