Sarkozy en vestiaires, boulette d'Edouard Philippe… : comment les politiques ont fêté la victoire ?
De Nicolas Sarkozy à Edouard Philippe, en passant par Gérard Collomb, les politiques aussi ont fêté la victoire des bleus. Planet fait le point.
Lancer le diaporama

Nicolas Sarkozy

1/10

L’ancien président de la République avait fait le déplacement jusqu’à Moscou pour voir la finale. Résultat après la victoire des Bleus 4 à 2 face à la Croatie, Nicolas Sarkozy est allé les féliciter directement dans les vestiaires.

Edouard Philippe

2/10

Après la victoire, Edouard Phillippe a fait comme des centaines de milliers de personnes, il est descendu dans la rue. Sauf qu’à son insu, le Premier ministre s’est fait prendre en photo avec des militants des Patriotes.

Anne Hidalgo

3/10

Anne Hidalgo, grande fan de foot et particulièrement du PSG était avec les Parisiens pour célébrer la victoire française. 

Nadine Morano

4/10

Nadine Morano s’était grimée aux couleurs de la France pour fêter la victoire depuis la place Stanislas à Nancy.

Voir la suite du diaporama

Laurent Wauquiez

5/10

C’est vraisemblablement depuis Le Puy-en-Velay, son fief, que Laurent Wauquiez a assisté au match.

Adrien Quatennens

6/10

C’est entouré de proches et dans un bar que le député La France Insoumise a regardé la finale.

Gérard Collomb

7/10

Gérard Collomb avait choisi d’être au plus près des force de l’ordre mobilisées pour assurer la sécurité des fêtards. Le ministre de l’Intérieur s’est rendu sur les Champs-Elysées.

Christophe Castaner

8/10

A en croire le décor que l’on distingue derrière, Christophe Castaner, le patron de LaRem était à l’Elysée pour assister au match. Sans Brigitte Macron cette fois qui avait accompagnée son mari en Russie.

Valérie Pécresse

9/10

Hasard du calendrier, Valérie Pécresse fêtait son anniversaire la veille du match, le 14 juillet. La présidente de la région Île-de-France avait cependant tout prévu…

Marlène Schiappa

10/10

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité femmes hommes, a vraisemblablement profité d’une invitation chez Beinsport pour regarder les Français décrocher leur deuxième étoile.