Alors qu'elle brigue la mairie de Paris pour les prochaines élections municipales, Rachida Dati a dénoncé la politique du logement actuellement menée par la gauche dans la capitale et même critiqué son propre parti. La maire du VIIe arrondissement n'a pas mâché ses mots.
abacapress

© abacapress

Elle entre dans la course. Dans un communiqué dévoilé mercredi, Rachida Dati, maire UMP du VIIe arrondissement de Paris, a dénoncé "la politique ségrégationniste du logement conduite par la majorité socialiste" dans la capitale. Selon elle, "la politique du logement a conduit à chasser les classes moyennes, et à réserver Paris aux plus aidés et aux plus aisés". Prenant appuie sur un article publié le même jour dans Les Echos, la député européenne a poursuivi en déclarant : "en attribuant 60% des logements (ndlr : sociaux) à des familles dont les revenus sont inférieurs de 60% aux plafonds de revenus du logement social, la municipalité parisienne a de fait exclu les classes moyennes, pour lesquelles n’existe quasiment aucune offre à Paris". Celle qui brigue la mairie de la capitale en 2014 a par ailleurs affirmé que "le rééquilibrage à l’ouest du logement social n’a pas dépassé le stade du discours".

"Je ne suis pas tendre avec lui"Absente du nouvel organigramme mis en place par Jean-François Copé et François Fillon, Rachida Dati n’entend pas en rester là. Et alors que de récents sondages, l’ont annoncée distancée par Nathalie Kosciusko-Morizet et l’ancien Premier ministre dans la course à la mairie de Paris, l’ex-Garde des Sceaux n’a pas hésité à tacler les méthodes actuellement employées par son parti. "L’UMP se referme. On revient à une droite élitiste et conservatrice". Forte de ses propos, elle a même prévenu : "Attention car on gagne par les classes populaires ! Il fat prendre garde à ne pas « notabiliser » le parti mais à l’ouvrir à ceux que l’on veut représenter". Revenant sur ses relations quelque peu tendues avec François Fillon, Rachida Dati a déclaré: "Je ne suis pas tendre avec lui mais il ne l’a jamais été avec moi".  

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.