Quand Ségolène Royal se rebelle... contre les socialistes©AFP
Depuis son arrivée en tant que ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal ne s’est pas fait que des amis parmi ses collègues.

Laurent Fabius

© AFP

Dernier en date : Laurent Fabius, le ministre des Affaires Etrangères. Celui-ci doit présider prochainement le COP 21 – la réunion internationale sur le climat, à Paris – et mène actuellement des négociations multilatérales en vue de l’évènement. Ségolène Royal, qui voulait en être la coprésidente, en a été écartée. Du coup, elle en a profité pour régler ses comptes dans une interview au Monde en déclarant que les négociations à l’ONU (dont Laurent Fabius est en charge) étaient "du folklore".