Est-ce le dernier voyage du ministre aux frais de l’Etat ? Au lendemain de sa démission, l’ex-garde des Sceaux doit s’envoler jeudi pour une visite officielle prévue avant l’annonce de son départ.

C’est une toute autre Christiane Taubira qui arrivera jeudi sur le tarmac de l’aéroport de New York, ville où elle devait faire plusieurs discours en tant que ministre de la Justice.

Mais la veille, Christiane Taubira a annoncé avec fracas son départ de la place Vendôme et son départ du gouvernement. C’est donc un chamboulement (presque) complet de programme pour l’ambassade de France qui s’apprête à l’accueillir en Amérique.

Elle devait en effet faire un discours commun avec son homologue américaine à la Justice, Loretta Lynch, et des rencontres avec des associations et des représentants du mouvement Black Live Mater, révèle Le Parisien, qui indique que tout a été annulé… sauf son voyage.

Une conférence sur le thème : "Paroles de liberté"

Publicité
"Elle m’a appelé pour m’expliquer qu’elle aimerait honorer notre invitation, mais que le gouvernement ne pouvait plus prendre en charge les billets", explique au quotidien le Pr. Mamadou Diawara, directeur de l’Institut of African American Affairs de la New York University, qui avait lancé l’invitation de longue date. "Nous avons décidé de prendre tous ses frais en charge.", fait-il savoir.

Demain, l’ex-garde des Sceaux prendra la parole devant des étudiants new-yorkais pour une conférence dont le thème est tout trouvé : "Paroles de liberté…"

Vidéo sur le même thème : Taubira: "parfois résister c'est partir"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité