La ministre de l'Education nationale a récemment été recadrée par Manuel Valls. Une première depuis qu'elle a été nommée au gouvernement. Najat Vallaud-Belkacem serait-elle en train de perdre de sa superbe aux yeux de l'exécutif ?
AFP

Manuel Valls ne l’a pas clairement nommée mais le message lui était destiné. Ainsi que le rapporte Le Figaro ce mercredi, le Premier ministre a récemment recadré Najat Vallaud-Belkacem lors d’une réunion de travail à Matignon. Le journal évoque même une "mise en garde cinglante". La mise au point a sans doute été d’autant plus rude pour la numéro 4 du gouvernement que c’était pour elle une première. En effet, depuis qu’elle a été nommée dans l’équipe de Manuel Valls, la ministre de l’Education nationale ne s’est jamais faite remarquer à cause d’un dérapage ni ne s’est opposée à la politique menée par François Hollande et Manuel Valls. Si bien qu’elle est aujourd’hui surnommée "la bonne élève du gouvernement" et même parfois, "la chouchoute" du président.

A lire aussi –Najat Vallaud-Belkacem : la ministre recadrée par son chef, Manuel Valls

La polémique du "Supplément"

Mais cet état de grâce n’est-il pas en train de prendre fin ? La question se pose en effet car, outre le recadrage auquel elle a eu droit, Najat Vallaud-Belkacem s’est récemment offert une polémique. Souvenez-vous, il y a quelques jours, la ministre s’est retrouvée sur le plateau du "Supplément" de Canal+ en compagnie d’un humanitaire islamique qui expliquait qu’il refusait de serrer la main de femmes ou encore qui confiait éprouver des difficultés à condamner les exactions de l’Etat islamique en Syrie. Ce qui a déclenché une polémique. En effet, Najat Vallaud-Belkacem a ensuite accusé les journalistes de l’émission d’avoir provoqué cette rencontre pour faire le buzz tandis que ces derniers ont affirmé qu’elle avait eu accès à la liste des invités avant de venir sur le plateau.

A ce dérapage, s’ajoute également le fait que les éloges de François Hollande et Manuel Valls se font plus rares. Eux qui étaient si prompts à vanter publiquement ses qualités sont bien silencieux depuis quelques semaines.

Elle devrait être reconduite au gouvernement

Malgré tout, il se murmure que Najat Vallaud-Belkacem devrait être reconduite à son poste lors du prochain remaniement. De quoi laisser supposer que, même s’ils ne le manifestent plus autant qu’avant, François Hollande et Manuel Valls sont toujours satisfaits de son travail à l’Education nationale et que la ministre a su garder sa place de "chouchoute".

En vidéo sur le même thème : Najat Vallaud-Belkacem émue aux larmes par Manuel Valls 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.