Le Pen, Rebsamen, Fillon... : ils ont été victimes de "violences"AFP
Dans "Frères ennemis", un livre paru dernièrement, les journalistes Renaud Dély et Henri Vernet reviennent sur la violence qui sévit dans le monde politique.

La rancoeur entre Sarkozy et Fillon

© AFP

Le journaliste de l'Obs, Renaud Dély, et le r édacteur en chef-adjoint du Parisien, Henri Vernet, ont publié le 14 octobre "Frères ennemis - l'hyperviolence en politique". Un livre qui montre l'envers du décor, dans l'arrière-cuisine des partis, où se trament complots et autres disgrâces. 

Publicité
Publicité

Le magazine l'Obs a publié les "bonnes feuilles" du livre. Parmi les anecdotes, cette phrase prononcée par François Fillon lors d'un dîner, en parlant de Nicolas Sarkozy : "Je me demande bien pourquoi on dit allumeuses et jamais allumeurs ? Parce que des hommes qui promettent beaucoup mais qui ne concluent jamais, il y en a. J’en connais !'

Bref, l'ancien Premier ministre n'est pas l'homme qui transparaît dans les médias, et des deux, ce serait même lui le moins couard. Il en veut pour preuve cette fois où il a invité Nicolas Sarkozy au 24 h du Mans à bord d'une BMW : "On démarre, un premier virage, puis j’accélère. Au deuxième virage je vois Sarkozy tout blême, au troisième il me demande de ralentir..."