Pour préparer sereinement la bataille des primaires qui auront lieu en 2016, les principaux ténors Républicains s’affairent en coulisses pour récolter de l’argent.

Le nerf de la guerre, c’est l’argent. Les principaux responsables Républicains, Bruno Le Maire, Alain Juppé et François Fillon, l’ont bien compris. Même si la primaire qui désignera le candidat du parti à la prochaine élection présidentielle ne débutera officiellement qu’en novembre 2016, les grandes manœuvres ont commencé en coulisses.

Seuls les dons financeront la campagne

Pour financer une campagne, l’argent ne peut provenir que de dons. Un mode de financement très encadré qui n’autorise que des montants plafonnés à 7 500 euros par personne physique (les entreprises ou associations sont prohibées). Les candidats sont donc en ce moment en train de récolter des dons via leur micro-parti pour former à terme une petite cagnotte et payer les dépenses de la campagne (salle de réunion, propagande, logistique, etc.).

Pour Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire, leur cagnotte ne devrait pas être en dessous du million d’euros. "Entre 1 et 2 millions d’euros, on fait une bonne campagne.", précise à BFMtv l’entourage d’Alain Juppé.

Le grand donateur, cible privilégiée

Et la cible privilégiée pour se financer rapidement est le grand donateur capable de faire des chèques supérieurs à 1 000 euros. Ainsi, Bruno Le Maire organise-t-il "deux fois par semaine" des rencontres avec "trois ou quatre" personnes "au portefeuille bien garni" , souvent des chefs d’entreprises qui souhaitent garder l’anonymat. Et pour attirer ce beau monde, Bruno Le Maire fait appel au carnet d’adresse d’Alain Missoffe, un descendant de la famille Wendel, célèbre dynastie industrielle.

Même stratégie pour François Fillon qui peut compter sur le réseau de Pierre Danon, ancien PDG de Numéricable. Pour ce faire, tous les mois, raconte BFMTV, un "apéro" est organisé dans les locaux parisiens de son micro-parti, Force Républicaine. L’ancien Premier ministre compte aussi sur les dons des Français de l’étranger. Il s’est ainsi rendu trois fois à Londres cette année.

Très peu d’informations sur le financement de Juppé

Du côté d’Alain Juppé, aucune information sur le mode de financement n’a filtré. Toutefois, des "rencontres avec des prospects (donateurs) potentiels sont organisées régulièrement", croit savoir la chaîne d’informations.

Publicité
Enfin, tous ont recours aux demandes de dons via des courriels envoyés sur les adresses électroniques de donateurs potentiels. L’équipe de Bruno Le Maire l’intégrant en bas d’un sujet d’actualité, l’équipe de François Fillon en bas d’un thème de son programme quant à celle d’Alain Juppé, le mystère reste là encore entier.

Vidéo sur le même thème : Alain Juppé et François Fillon sifflés au congrès des Républicains 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité