Interrogée par les députés dans le cadre de la Commission d'enquête sur la crise sanitaire, Agnès Buzyn a défendu son action politique. Elle estime avoir préparé le pays à l'épidémie qui l'a pourtant frappé de plein fouet.
"J'étais très fatiguée", "J'ai senti le danger bien avant les autres" : les justifications d'Agnès Buzyn devant la commission d'enquêteAFP

"Je quitte le ministère avec le sentiment que j'ai fait la bonne préparation", a déclaré Agnès Buzyn, devant les députés rassemblés pour son audition. L'ancienne ministre de la Santé et des solidarités était récemment questionnée par la Commission d'enquête sur la crise sanitaire, pour pouvoir mettre en exergue les éventuels manquements du gouvernement. D'aucuns l'accusent en effet d'avoir mal géré la pandémie de coronavirus Covid-19 qui frappe, aujourd'hui encore l'Hexagone. Pourtant, la candidate malheureuse à l'hôtel de ville parisien a défendu bec et ongle son bilan, rapporte Le Monde.

Lors de son audition, elle est revenu sur plusieurs points, dont sa démission de l'équipe exécutive à l'aube de l'épidémie. "Je quitte le ministère le 16 février. Il n'y a pas eu de cas nouveaux en France depuis neuf jours", assène-t-elle d'abord, comme pour prouver qu'elle n'avait pas de raison de se retenir. Et elle de rappeler le contexte particulier en raison duquel elle a dû partir : "La République en Marche (LREM) n'a plus de candidat à la mairie de Paris. Moi j'estime que j'ai fait mon travail de préparation du système de santé". C'est uniquement dans ces circonstances qu'elle s'autorise à laisser la main.

"Vous ne pouvez pas dire que je n'ai pas anticipé"

D'une façon générale, Agnès Buzyn insiste : on ne peut pas lui faire un procès sur sa clairvoyance. Elle a vu venir l'épidémie, l'a anticipé et a fait tout ce qui était en son pouvoir pour la prévenir. "Nous n'avons pas cessé d'agir depuis le 10 janvier, date à laquelle nous avons eu la connaissance qu'il s'agissait d'un coronavirus", poursuit Agnès Buzyn, qui "revient à la charge" indique le quotidien du soir : "Vous ne pouvez pas dire que je n'ai pas anticipé et je ne laisserai pas dire que les services n'ont pas anticipé".

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.