Henri Guaino : "Toutes les fortunes de France négocient leurs impôts"
Invité de l’émission Mots croisés pour débattre de l’affaire Tapie, Henri Guaino a fait des révélations surprenantes, qui n’ont pas manqué de faire bondir les autres invités.

© Invité lundi soir de l’émission Mots croisés sur France 2, Henri Guaino est venu débattre de l’affaire Tapie. Alors que l’arbitrage dont a bénéficié l’homme d’affaires est aujourd’hui remis en cause et examiné par la Cour de justice de la République, la question d’un éventuel remboursement de la part de Bernard Tapie a été soulevée ces derniers jours. Si l’arbitrage venait à être annulé, Bernard Tapie devra-t-il rembourser les 400 millions qu’il a touchés ? laurent Mauduit, journaliste de Médiapart, se demande lui si Bernard Tapie n’aurait pas dans cette affaire bénéficié de largesses fiscales.

Publicité
Publicité

« Pourquoi vous ne dites pas : si Claude Guéant a effacé les impôts de Bernard Tapie, ce n’est pas conforme à ma conception de l’égalité des citoyens devant l’impôt ? » demande le journaliste à l’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. Et la réponse d’Henri Guaino ne manque pas de surprendre : « On mélange tout, laissons les impôts de côté. Pardon, mais toutes les fortunes de France négocient leurs impôts, vous le savez parfaitement » réplique-t-il. « Mais c’est  vrai » insiste-t-il devant l’indignation de Corinne Lepage et Karine Berger.

« Il faut dire la vérité, dans les histoires d’héritages, dans des problèmes particuliers, on négocie avec l’administration fiscale. C’est une règle connue » a réaffirmé Henri Guaino à la fin de l’émission. Des propos qui n’ont pas manqué de susciter de nombreuses réactions, sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la classe politique. « A aucun moment nous n’avons négocié les impôts. A aucun moment » a indiqué mardi matin Valérie Pécresse sur le plateau de i>Télé. « En revanche, il peut y avoir des contestations fiscales sur l’interprétation de la loi fiscale, mais c’est à peu près tout » a-t-elle précisé.