Invité sur Canal Plus dimanche, Henri Guaino s'en est vivement pris à la garde des Sceaux avant que celle-ci ne lui réponde dans la journée.

Alors qu’il a été condamné en appel le 22 octobre à une amende pour outrage envers le juge Jean-Michel Gentil, Henri Guaino s’est récemment emporté contre certains juges. Il les a notamment qualifiés de "pervers" et de "psychopathes" lors d’une séance à l’Assemblée nationale mercredi, avant de les accuser de faire preuve de "mépris" envers la Constitution. Des déclarations que Christiane Taubira avait jugées "indigne d'un parlementaire".

Cette fois-ci, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy s’en est pris directement à elle dans une interview accordée au Supplément sur Canal Plus dimanche. "Toute sa vie, elle a détesté la nation, détesté l’Etat, détesté l’autorité. Regardez sa vie de militante, elle ne s’en est jamais cachée. Elle a un passé, elle a une idéologie", a-t-il déclaré en référence au passé de militante indépendantiste de la ministre en Guyane.

"Il y a là, dans une démocratie, un comportement de grande inquiétude"

Publicité
Plus tard dans la journée, la principale concernée lui a répondu sur BFMTV. "C'est extraordinairement étrange de poser une question au gouvernement sur une décision de justice qui le concerne", a-t-elle tout d’abord déclaré avant de critiquer son comportement : "C’est juste du jamais vu. Il y a là, dans une démocratie, un comportement de grande inquiétude de la part d’un parlementaire (…) c’est inqualifiable". La garde des Sceaux a notamment déploré qu’il utilise sa liberté de parole "à deux reprises pour défendre son cas personnel".

Des déclarations par médias interposés qui ne risquent pas d’apaiser le conflit entre les deux.

En vidéo sur le même thème- Henri Guaino claque la porte de C à vous

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité