Non content de subir les foudres de Marine Le Pen au sujet de sa vidéo, Aymeric Chauprade se défend encore une fois et assimile l’islam au nazisme.

Ce coup-ci, Aymeric Chauprade l’a vraiment en-travers de la gorge. Alors qu’il a défendu bec et ongles sa vidéo auprès de l’AFP mardi dernier, Marine Le Pen a pris la décision de le destituer de sa fonction de conseiller politique aux affaires internationales.

A lire aussi : Charlie Hebdo : la vidéo qui gêne Marine Le Pen

Face à cette décision, l’eurodéputé FN a décidé de mettre les bouchées doubles pour faire valoir son droit d’exprimer son opinion sur les attaques terroristes qu’a subi la France.

Invité sur le plateau de l’émission "Europe Hebdo", diffusée sur LCP, il s’est une nouvelle fois défendu d’avoir tenu des propos polémiques dans "La France en guerre".

"Je dis simplement que les totalitarismes se sont formés avec une minorité, au départ. Il y a une minorité de musulmans qui a un projet qui est totalitaire, qui est l’islam radical", a-t-il déclaré pour justifier sa phrase "la France est en guerre avec des musulmans".

"Le nazisme était allié avec l’islam radical"

Mais Aymeric Chauprade aime visiblement jouer avec les nerfs de Marine Le Pen puisqu’il a légèrement dérapé dans ses justifications.

"Cette vidéo est parfaitement équilibrée. Je parle de l’islam acclimaté aux nations, qui est l’islam majoritaire. Mais je parle (aussi) de cet islam global, djihadiste, qui se développe. Il ne faut pas se voiler la face : on a un problème avec une partie de l’islam", a-t-il déclaré avant de finir par lâcher : "Le nazisme était allié avec l’islam radical. Himmler lui-même avait deux objets fétiches sur son bureau, Mein Kampf et le Coran".

A lire aussi : Vidéo polémique au FN : Aymeric Chauprade se défend

Des ultimes déclarations qui risquent fort d’envenimer la situation puisqu’en plus de s’attirer les foudres de son parti, Aymeric Chauprade essuie une plainte de SOS Racisme.

Publicité
Et malgré un "Reprenez vos cours d’Histoire je vous en prie !" lancé par l’eurodéputée allemande Evelyne Gebhardt, également invitée par LCP, face à "ces idioties", Aymeric Chauprade entend fermement se donner raison.

Entre les propos de l’eurodéputé et les divisions au sein de son clan familial, dédiaboliser le FN risque de donner du fil à retorde à Marine Le Pen.

A voir : Les nouvelles déclarations polémiques d'Aymeric Chauprade

mots-clés : Islam

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité