Ecouter l'article :

Après avoir quitté Matignon, Edouard Philippe s'est tourné vers la mairie du Havre. Quelle somme va-t-il percevoir dans les prochains mois ?
Edouard Philippe : quel est son nouveau salaire ?AFP

Quitter le poste de Premier ministre octroie des indemnités particulières. Edouard Philippe a effectivement donné sa démission le 2 juillet 2020 pour finalement atterrir à la mairie du Havre où il a été fraîchement élu, rappelle Capital. Cependant, lors des trois premiers mois de son mandat (de juillet à septembre), le chef du gouvernement bénéficiera d’une indemnité transitoire accordée aux Premiers ministres sortants. Le montant total est de 15 200 euros brut par mois, soit une somme équivalente à ce qu’il percevait déjà aux commandes du gouvernement.

En revanche, Edouard Philippe a décidé de se contenter de ce revenu sans y ajouter celui de son poste de maire du Havre. "Pour respecter l’esprit de la loi et éviter tout cumul, Edouard Philippe a préféré renoncer à ses indemnités d’élu local pendant trois mois", a déclaré son entourage  à Capital. Selon les informations du site, après cette période, l’ancien Premier ministre devrait toucher 3 800 euros brut mensuels par le conseil municipal, ce qui représente 97% du plafond autorisé par la loi.

Une augmentation de salaire de 375% par rapport à son précédent mandat

De plus, cette somme importante change drastiquement de celle dont il avait choisi de se contenter en 2014 (800 euros brut mensuel environ). Son revenu a donc augmenté de 375% par rapport à son précédent mandat. Mais ce n’est pas tout. L’ex chef du gouvernement percevra, en plus de son salaire d’édile, un montant de 4 600 euros brut par mois en tant que président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole.

Il y a été réélu il y a quelques jours seulement. Concernant ce revenu-ci, Edouard Philippe a également décidé qu’il n’en toucherait pas un centime jusqu’au mois de septembre. Le conseil communautaire lui a d’ailleurs accordé une indemnité proche du maximum légal de 5 512 euros brut par mois. En additionnant ses différentes sources de revenu, l’ancien Premier ministre devrait toucher un total de 8 400 euros brut mensuel dès le mois d’octobre.

Vidéo : Les indemnités de départ des ministres démissionnaires

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.