Depuis novembre, les ministres ont dû indiquer où ils comptaient partir en vacance. Pourtant, après trois semaines de grève, certains ont été amenés à revoir leurs plans…
Edouard Philippe, Agnès Buzyn… Où partent les ministres pour Noël ?AFP

Lui a opté pour la Côte d’Ivoire. A quelques jours de Noël, Emmanuel Macron et son épouse, Brigitte, s’envolaient les bras chargés de foie gras pour la base militaire de Port-Bouët, près d’Abidjan, où sont stationnés des centaines d’hommes et de femmes appartenant à Force Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI). Le couple présidentiel parti le vendredi 20, est rentré le dimanche 22 décembre 2019, après avoir pris le temps de réveillonner en compagnie des soldats mais aussi de travailler les relations bilatérales entre la France et le pays hôte. Un séjour remarqué et largement commenté, tant en raison du menu préparé par le chef cuisinier de l’Elysée, que pour le déhanché de la Première dame, qui a dansé sur le tube de Magic System, rapporte le Huffington Post.

Certes, il s’agissait là d’un voyage officiel plus que d’un séjour de plaisance. Le président a d’ailleurs décidé de quitter Paris pour les vacances de Noël, mais il n’a pas tenu à faire connaître sa destination, indique Le Parisien. Une chose est sûre, cependant : ses ministres n’auront sans doute pas l’occasion de partir aussi loin que lui !

Vacances de Noël : mais où partent les ministres ?

Nombre d’entre eux devraient d’ailleurs rester à Paris, en raison de la grève contre la réforme des retraites. C’est le cas, par exemple, d’Agnès Buzyn. Ministre de la Santé et des Solidarités, elle est en première ligne sur ce dossier explosif qui mobilise les grévistes depuis plus d’une semaine. A l’approche du réveillon, elle a programmé plusieurs déplacements professionnels. Le 23 décembre, par exemple, elle se rendait dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD) de la Croix-Rouge localisé à Sartrouville.

Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d’Etat chargé des Transports devrait lui aussi rester à Paris. De même que Laurent Pietraszewski, le nouveau monsieur retraite du gouvernement.

"Bonne élève", résume Le Parisien, Sibeth Ndiaye a fait savoir qu’elle ne quitterait pas non plus la capitale. Elle est donc amplement disponible pour intervenir dans la presse.

Edouard Philippe, lui, devrait osciller entre Le Havre et Paris. Il restera cependant en contact avec le président de la République.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.