Une star s'est rendue à l’Élysée ce mardi, pas en tant qu'actrice, mais pour discuter du conflit syrien. Reçue par Brigitte Macron, Angelina Jolie a aussi abordé d'autres sujets, tels que l'éducation ou les violences faites aux femmes.

Mardi 30 janvier, la Première dame a reçu une actrice à l’Élysée. Engagée, Angelina Jolie s'est entretenue pendant une heure avec Brigitte Macron. Émissaire du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, comme l'a annoncé le Parisien, la star américaine a fait part de son souhait à "agir pour régler le conflit" et "construire la paix en Syrie".

La Syrie est en conflit depuis près de huit ans, et Angelina Jolie se rend régulièrement dans des camps de réfugiés, notamment le camp Zaatari en Jordanie deux jours plus tôt. "La Jordanie, la Turquie, le Liban et l'Irak accueillent ensemble maintenant près de 5,5 millions de réfugiés syriens et constituent un exemple pour le monde" mais à "long terme long terme, l'aide humanitaire n'est pas une solution", a déclaré la star d'Hollywood. Comme le rapporte LCI, la Première dame et Angelina Jolie ont aussi échangé au sujet de l'éducation et des violences faites aux femmes.

Détails sur le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

Publicité
Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR ou HCR) est une organisation humanitaire internationale. À deux reprises, elle a remporté le Prix Nobel de la Paix. À la tête de cet organisme : Filippo Grandi. Élu en 2016, il est le 11ème Haut Commissaire.

Outre cette rencontre avec Brigitte Macron, Angelina Jolie a fait quelques emplettes dans la capitale et visité le Louvre. 

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité